Le championnat de France féminin de handball oppose les 12 meilleures équipes professionnelles de handball françaises. Parmi celles-ci, figure le Chambray Touraine Handball. C’est une équipe au parcours très intéressant qui ne cesse de faire ses preuves. Quelle est l’histoire du CTHB ?

De la création de la section féminine de handball au CTHB

En 1994, une nouvelle section de jeu a vu le jour au sein du club omnisports de Chambray lès Tours. C’était la section handball. Elle ne comprenait cependant qu’une équipe masculine de seniors. C’est en 2006 que le club de Chambray, suite à l’entente avec la section féminine du club de St Cyr sur Loire, met en place une section féminine pour le handball.

Ainsi, un bon nombre de jeunes femmes rejoignirent le club. La section féminine comprenait par la suite une équipe fanion qui comptait les seniors féminines. Dès lors, l’équipe évoluait en National 3 sous la direction de l’entraîneur Guillaume MARQUES. En 2010, la section féminine de handball du club omnisports de Chambray opte pour l’indépendance. Elle se sépare ainsi du club et devient indépendante sous la dénomination Chambray Touraine Handball (CTHB).

De 2006 à 2010, Philippe HUAULT assurait la présidence du club de handball. Il céda sa place à Gérald MENARD en 2010. La présidence est ensuite reprise par Yves Guérin, qui nomma par la suite Christophe Bouhour comme manager équipe professionnelle.

L’équipe du CTHB

Depuis 2014, le CTHB se donne les moyens de gravir les échelons en recrutant un bon nombre de joueuses reconnues. Il s’agit notamment de Sophie Herbrecht en 2014, Ionela Stanca-Gâlcă en juillet 2014, Linda Pradel en 2015, Koumba Cissé ou Ana de Sousa à l’été 2015. Contrairement à Linda Pradel, Sophie Herbrecht, Ionela Stanca-Gâlcă, Koumba Cissé et Ana de Sousa quittèrent le club respectivement en 2017, 2014, 2017 et 2017.

L’équipe pro du club compte à présent 15 joueuses, dont deux gardiennes de but, quatre ailières, cinq arrières, deux demi-centres et deux pivots. Elle est composée de :

  • Caroline VALENTE,
  • Ana Paula RODRIGUES,
  • Estel Memana,
  • Linda PRADEL,
  • Camille ASPERGES,
  • Jannela BLONBOU,
  • Szimonetta Planéta,
  • Tea Marinović,
  • Sophia Fehri,
  • Julie SIAS,
  • Jovana Stoiljković,
  • Nina Brkljačić,
  • Mathilde NICOLLET,
  • Katarina Stosic.

Il ne faut également pas oublier Djeneba TOURÉ.

La montée progressive du CTHB en Division 1

Depuis sa création en 2006, le club féminin de handball de Chambray évolua en National 3. C’est en 2008 que l’équipe féminine accéda à la Nationale 2. Après la saison 2008/2009 réussie en National 2, l’équipe accéda à la National 1. Tout comme sa dernière saison en National 2, le club féminin de handball a su s’imposer en National 1 la saison 2009/2010.

Ainsi, le CTHB rejoignit la Division 2. En Division 2, le CTHB fit 6 saisons où la dernière (2015/2016) fût la plus concluante. Le CTHB fut deuxième du classement de la Division 2. Après son exploit pendant la saison 2015/2016 en Division 2, le Chambray Touraine Handball décrocha son entrée en Ligue Féminine de Handball.

Après un début quelque peu difficile en Division 1, le CTHB remporta son premier match à domicile dans la Ligue Féminine de Handball en LFH, lors de la huitième journée contre Brest Bretagne Handball. L’équipe enchaîna par la suite 9 victoires en 14 matchs. À la fin de la saison, le bilan était de neuf victoires, deux nuls et neuf défaites.

Ainsi, le club féminin de Chambray termina à la sixième place du classement en Division 1. L’équipe conclut ainsi sa toute première saison (2016/2017) en première division dans l’élite du handball féminin. La saison suivante, elle finit 7ème du classement et 6ème à la fin de la saison 2018/2019. En 2019/2020, le CTHB terminait à la onzième place du classement.

Le CTHB participa aux playoffs pour la première fois pendant la saison 2016/2017. Depuis, le club est éliminé à cette compétition aux quarts de finale. Quant à sa participation à la coupe de France, c’est uniquement pendant la saison 2017/2018 que le CTHB a pu se hisser au quart de finale de la compétition.