Historique club français de football, le Tours FC connait des moments difficiles. En réalité, ce club tourangeaux autrefois mythique n’a pas su s’adapter aux développements survenus dans le milieu du foot. Cependant, loin de vouloir rester sur la touche, le Tours FC met en place une stratégie de relance. Ainsi, ce club offre la possibilité à ceux qui le souhaitent de le soutenir en devenant l’un de ses actionnaires. Pourquoi et comment investir dans cette association ? Explications.

Quel intérêt d’investir dans le Tours FC ?

Si vous êtes un amoureux du foot français, vous connaissez certainement le Tours Football Club. Autrefois légendaire, ce club a malheureusement connu de nombreux déboires. Afin de se remettre dans le jeu, les dirigeants de cette association ont donc décidé de changer son statut juridique. Ainsi, le TFC devient une SCIC et ouvre son actionnariat au public. Toutefois, si vous vous demandez pourquoi participer à cette opération, sachez bien que les motivations sont nombreuses.

Comme vous le savez, le Tours FC est un club local. De ce fait, son activité contribue fortement à l’économie de cette ville. Investir dans la relance du club est donc une manière de participer au développement de cette localité. D’autre part, posséder une SCIC, c’est avoir la possibilité de donner son avis sur le fonctionnement de cette dernière.

Ainsi, vous pourrez faire entendre votre voix dans le mode de gestion du club. En outre, votre apport permettrait également de donner une dimension plus professionnelle aux structures du TFC. En effet, afin de rendre le club plus performant, il faudrait recruter des consultants efficaces, ainsi que des joueurs de talent. Il va de soi que cela nécessite certaines contreparties pécuniaires.

En outre, la participation à ce projet pourrait favoriser une combinaison efficiente entre vos activités et celles du club. Hormis les éléments précités, participer à une telle initiative serait la meilleure preuve de votre intérêt pour ce club. En effet, vous aiderez ainsi à un projet collectif et à une gestion plus équilibrée. Aussi, sachez que la procédure pour devenir actionnaire du Tours Football Club ne nécessite aucun tracas.

Qui peut devenir partenaire à ce projet ?

Afin de redorer son blason, le club de football de Tours a décidé de se donner une nouvelle orientation. Dans ce sens, il s’engage dans un projet d’actionnariat ouvert au public. En réalité, son objectif est d’atteindre environ 2 millions d’euros pour la relance de ses activités. Pour y parvenir, les responsables du club donnent donc la possibilité à tous d’y participer.

Toutefois, des catégories précises sont également ciblées. Ainsi, les supporters du club, les anciens joueurs, les personnalités et les personnes morales sont principalement sollicitées. De même, il convient de savoir que le prix des parts varie en fonction de la catégorie des investisseurs.

Comment investir dans le Tours FC ?

Si vous êtes un supporter du club, vous pourrez acheter une part à 50 €. En outre, les supporters bénéficient d’un avantage particulier. En effet, un maillot du club vous sera offert si vous décidez d’acheter deux parts. Les anciens joueurs quant à eux, devront acquérir un minimum de 20 parts, soit 1 000 € pour soutenir l’initiative.

Il en va de même pour les autres personnalités désireuses d’accompagner ce processus. En revanche, le minimum d’acquisition de parts pour les personnes morales est de 40 actions pour un total de 2 000 €. En outre, le Tours FC offre également la possibilité aux autres collectivités d’adhérer à cette initiative. Pour ce faire, elles devront débourser 10 000 € pour l’achat d’un minimum de 20 parts.

Par cette catégorisation des prix, le Tours FC veut s’assurer de la possibilité de participation du grand nombre. En effet, les coûts d’acquisition des parts sont plutôt accessibles. En outre, si vous désirez vous engager dans cette dynamique de relance du club, vous devez remplir une lettre d’intention. Ce formulaire permet notamment de renseigner votre identité, ainsi que le nombre de parts que vous voulez acquérir.