C’est fait, le TVB est à nouveau champion de France !

Publié le 10 mai à 21h18

© James Techer

Vainqueur à Reims à l’aller, le TVB recevait Chaumont avec l’objectif de s’adjuger son huitième titre de champion de France dès ce soir. Auteurs d’un très gros match face à des Chaumontais dépassés, les Tourangeaux sont rapidement allé chercher leur deuxième trophée de la saison.

Les locaux imposent leur force de frappe dès l’entame (4-1), les échanges durent et une série de bons services d’Hermans Egleskalns permet à son équipe de mener au premier temps mort (9-4). Les Tourangeaux sont partout à l’image d’un Angel auteur d’un contre monstrueux en un contre un (14-6). Chaumont ne trouve clairement pas solution pour percer la muraille blanche et le paye au score (20-10). Parfois imprécis au service, les hommes de Patrick Duflos font le nécessaire pour gérer leur avance et remportent finalement le set 25-15.

Le début du deuxième set est plus équilibré et le TVB peine à se détacher (8-7) à cause notamment de quelques fautes de services et d’attaques moins tranchantes. Les locaux réussissent néanmoins un premier break grâce à une grosse attaque d’Egleskalns (14-10). Après un bon service de Maxime Capet tout juste entré en jeu Tours mène 16-11 au temps mort. Chaumont revient mais Husaj choisit le bon moment pour sortir de sa boite et envoyer un smash monstrueux (23-20). Dotés d’une balle de set grâce à une faute adverse au service, les tenants du titre convertissent sur leur deuxième occasion (25-22) et mènent désormais deux sets zéro.

Le Tours Volley-Ball imprime un gros rythme dès l’entame (3-0) et alors que Chaumont avait changé le cours du match aller à ce moment là, le champion de France 2017 sombre complètement dans ce troisième set (12-4). Les visiteurs prennent la marée (16-6) et le scénario commence à ressembler fortement celui de la finale de la Coupe de France où le TVB s’était facilement imposé 3-0. Le match tourne au cauchemar pour Chaumont qui voit son adversaire réussir tout ce qu’il entreprend avec une réussite et une supériorité extraordinaires (20-8). La mine basse, les Chaumontais essayent de résister mais ne peuvent empêcher Tours de remporter le set 25-12 et donc le match 3-0.

Pour le dernier match de sa carrière, Hubert Henno soigne sa sortie et remporte le 29ème trophée de sa carrière. Son nom scandé par le public de Grenon, le libéro de 42 ans ne peut retenir son émotion après l’obtention du dernier point. Avec une victoire en coupe et une en championnat, le coach Patrick Duflos peut lui quitter le club la tête haute.

Ewan Maleszka