Victoire au bout du suspense pour l’UTBM !

Publié le 2 février à 23h49

© Philippe Maitre

Deux équipes avec le même bilan ce soir à la halle Monconseil. D’un côté Rueil  avec la meilleure attaque du championnat opposé aux protégés de Pierre Tavano possédant eux une des meilleures défenses.

Le choc entre les deux collectifs visant des playoffs favorables promettait d’être disputé. Tours affichait un cinq de départ composé d’Ateba, Cingala Mata, Doumbia, Watkins et De Lattibeaudière. Manque de réussite des deux cotés dans cette entame de match le score n’étant que de 5-2 après 5’30 de jeu. Malgré une attaque bien rodée, le filet semblait repousser les shoots de Rueil quand l’UTBM affichait elle une belle réussite à trois points avec Doumbia et Ateba. Belle démonstration des locaux dans ce premier quart temps qui se finissait sur le score 18-10.

Encore du mal au démarrage des deux camps dans ce second chapitre avec notamment beaucoup de pertes de balle côté tourangeau, permettant à Rueil de recoller au score. Les visiteurs se permettaient même de passer devant au score après 5 minutes de jeu soulignant la mauvaise passe tourangelle. Théo Lefèbvre remplaçait bien Watkins en créant de belles séquences offensives permettant à l’UTBM de se maintenir en bonne position avec un score de 26-25 en fin de deuxième quart temps.

 

Sortie des vestiaires et retour de Watkins aux commandes. Ce dernier ouvre la marque pour l’UTBM très malchanceux au shoot. Fait rare et preuve de l’homogénéité des deux équipes, aucun joueur ne dépassait la barre des dix points alors le troisième quart temps arrivait à sa fin. Si le manque de réussite ne rendait pas la partie spectaculaire, le score serré lui maintenait le suspense. Beau alley-oop de De Lattibeaudière sur une passe d’un Watkins moins en forme que d’habitude logiquement remplacé par Lefebvre. Le mal était fait 39-42 en fin de troisième quart temps.

Il fallait élever le niveau de jeu dans ce dernier acte pour espérer l’emporter côté tourangeau. La consigne était plus que respectée puisque moins de trois minutes après le coup de sifflet, les coéquipiers de Doumbia prenaient la tête de trois points. Le coup du sort semblait s’être abattu sur Rueil incapable de marquer le moindre point devant un public galvanisé. Mais le petit nuage sur lequel l’UTBM s’était installée s’estompait au fur et à mesure que l’adresse adverse était retrouvée, 49-49 à quatre minutes de la fin. Les blocs défensifs redoublaient d’efficacité en cette fin de rencontre mais Lesieu arrivait à se faufiler pour remettre les locaux un point devant d’un point, 53-52. Grosse tension pour cette fin de match serrée mais c’est bien Tours qui s’impose sur le fil 62-58 faisant en même temps une belle opération comptable au classement.