Les Remparts manquent le coche face à Dunkerque

Publié le 24 février à 19h16

© Philippe Maitre

Face à Dunkerque, les Remparts s’inclinent à domicile et n’ont plus leur destin entre les mains pour disputer les playoffs.

La donne était simple avant cette rencontre entre les Remparts et les Corsaires, les locaux avaient besoin d’une victoire pour s’assurer une place en playoffs. Les Nordistes écopaient d’une prison après seulement deux minutes de jeu. Les hommes de Rodolphe Garnier ne scoraient pas et ne réalisaient pas leur meilleur entame de la saison. Ils ne parvenaient pas à contrôler le puck et subissaient le rythme imposé par les Dunkerquois. Karl Leveillé inaugurait la prison tourangelle à la 9eme minute. Le Canadien Craig Gans sanctionnait aussitôt après un jeu de puissance rondement mené, 0-1 à la 10eme. Guillaume Duquenne réalisait un arrêt de grande classe devant Kevin Altidor et la patinoire sentait que les locaux reprenaient du poil de la bête. Les Corsaires continuaient d’être incisifs et Rémi Houque doublait la mise sur une belle passe en retrait et trompait Raphaël Garnier, 0-2 à la 16eme. Les Bleus ne paraissaient pas en jambe dans ce premier tiers.

Le tiers médian semblait être du même acabit dans son amorce. Les Remparts étaient pris dans le faux rythme des visiteurs. Une remise trop profonde, une passe trop tardive ou trop tôt dans la course du coéquipiers. Il y avait un caillou dans le patin des Bleus. Les lancers à la cage permettaient de faire briller Duquenne au plus grand désarroi des locaux. Les affaires se corsaient quand les Tourangeaux écopaient de deux minutes de pénalité à sept minutes du terme de ce tiers médian. La partie ne se déroulaient pas comme les joueurs de Rodolphe Garnier l’avaient prévu.

Le dernier tiers voyait un sursaut d’orgueil des locaux mais ils ne parvenaient pas à tromper Duquenne. L’assistance de la patinoire se faisait plus silencieuse qu’à l’habitude, comme refroidi par la prestation des Nordistes. Les coéquipiers de Colin Downey tentaient de forcer la décision mais ils donnaient l’impression de pouvoir attaquer des heures sans marquer. Duquenne étaient en état de grâce sur le glaçon turon. Les Tourangeaux perdaient le palet en zone défensive et Jordan De Lay corsait l’addition à 4 minutes du terme, 0-3 à la 56eme. Rodolphe Garnier tentait le tout pour le tout en sortant son goalie mais les lancers locaux ne trouvaient pas la mire. Kolodzieczyk était élu homme du match pour les Remparts, Duquenne l’était pour les Corsaires.

Basile Martin