Le Tours FC s’incline de nouveau et sort de la coupe de France éliminée par Les Herbiers

Publié le 5 janvier à 15h44

© Philippe Maitre

C’est devant les derniers fidèles spectateurs du stade de la Vallée du Cher que Les Herbiers, club de National 2 mais ancien finaliste de la coupe de France, ouvre la marque dès la 6e minute dans ce 32e de finale. Oumar Pouye et ses 32 ans par un extérieur du pied gauche, dos au but, surprend le portier tourangeau Steeve Elana. Forts de cet avantage au score, les Vendéens restent dangereux alors que les hommes de Sébastien Gaudouin restent timides. Une équipe tourangelle bien amoindrie par de nombreuses absences dues aux suspensions et blessures. De ce fait, Kesley Keita honore sa première titularisation en milieu de terrain. Avec le 3-5-2 à la mode du moment, le Tours FC rentre dans le match et commence à se rapprocher du but visiteur à la demi heure de jeu. Cependant, suite à une faute de Baptiste Etcheverria sur Charly Charrier dans la surface, le Tours FC évite le pire en ne concédant pas de penalty.Les coéquipiers de Victor Lobry trop imprécis n’arrivent toujours pas à se créer d’occasion alors qu’on se rapproche de la fin de la première période. Steeve Elana, qui avait déjà été décisif à la 34e, maintient son équipe suite à une frappe de Kael Montout souvent seul. La mi temps est sifflée et le moins que l’on puisse dire est que les Tourangeaux ne nous ont pas rassuré heureux de n’être pas mené 2-0.

La deuxième période reprend avec une équipe de Tours plus offensive. En effet, Beni N’Kololo remplace un Quentin Constanciel irréprochable. Plutôt un choix tactique avec un passage en 4-3-3. Un choix payant de Sébastien Gaudouin puisque dès la 47e, Aaron Boupendza opportuniste mystifie le gardien vendéen par un lobe d’une quarantaine de mètres. Les Herbiers sont déstabilisés et les Tourangeaux prennent le match en main. Cependant à la 55e minute, contre le cours du jeu et en contre, Oumar Pouye double la marque pour les pensionnaires de National 2 d’une frappe sèche du gauche. Quelle efficacité de cet avant centre herbretais dont le Tours FC aurait bien besoin. Les locaux accusent le coup mais repartent de l’avant. Il reste une demi heure de jeu et William Séa remplace Florent Stevance pour amener de la fraicheur et de la percussion à l’attaque tourangelle. La frappe de Victor Lobry passe au dessus à 20 minutes du terme. Les Vendéens sont bien en place et les Tourangeaux ont du mal à contourner le bloc défensif adverse. Jean Louchet, le gardien herbretais reste vigilant sur les quelques tentatives tourangelles et Les Herbiers se procurent encore 3 belles occasions stoppées par Steeve Elana qui maintient le suspense. Le jeune Kingsley Condore et ses 17 ans entre côté tourangeau et Steeve Elana monte sur corner mais rien n’y fera. Le Tours FC s’incline de nouveau sur sa pelouse.
Une victoire 2-1 finalement logique d’une équipe des Herbiers bien organisée, valeureuse ayant la chance d’avoir un buteur efficace.

Bertrand Foy