Les Remparts cèdent en fin de match

Publié le 8 janvier à 22h40

© Philippe Maitre

La rencontre entre les Remparts et les Albatros débutait devant une assistance plutôt fournie pour un soir de semaine. Tim Franck avait une très bonne opportunité en contre attaque mais butait sur le portier Brestois. A la 4eme minute, Jonathan Jouanette trouvait la lucarne de Raphaël Garnier qui était totalement voilée sur ce lancer, 0-1. Les Tourangeaux insistaient depuis l’ouverture du score. Ils étaient récompensés par Colin Downey qui reprenait un palet de Susanj repoussé, depuis l’enclave, 1-1 à la 9eme. Les Albatros se retrouvaient à 3 contre 5 durant une minute. Karl Leveillé sanctionnait aussitôt au ras du poteau d’un shoot à 5 mètres, 2-1 à la 12eme. Les Bleus faisaient des étincelles sur le glaçon. Les attaquants locaux semblaient avoir pris la mesure de la défense bretonne.

Le tiers médian démarrait et était à l’avantage des hommes de Rodolphe Garnier. Les deux formations s’observaient malgré que les visiteurs subissaient cette première moitié de tiers. L’intensité se trouvaient du côté d’Anderson, Lukacevic, Downey et consorts. Les protagonistes des deux camps commençaient à se tendre. Les spectateurs et supporters pouvaient se féliciter d’assister à une rencontre de qualité. Les Bleus écopaient d’une double prison. Raphaël Garnier repoussait de nombreux assauts mais ne pouvait rien sur le shoot de Bernier, 2-2 à la 39eme.

Le suspense était à son comble à l’entame du dernier tiers. Les locaux ne parvenaient pas à prendre un avantage qui s’avererait décisif. Raphaël Garnier se montrait à nouveau précieux pour les siens. Le tableau affichait les cinq dernières minutes de la rencontre. Les Tourangeaux poussaient pour marquer le but vainqueur. A 44 secondes du terme, c’était les visiteurs qui trouvaient le chemin des filets. Suite à une contre attaque, Bernier trouvait la lucarne de Raphaël Garnier, 2-3. Les Brestois venaient de jeter un froid sur le glaçon turon. Le gardien Brestois Carmine Guerriero réalisait une prestation remarquable et remarquée pour offrir la victoire à son équipe.

Basile Martin