Un Paris-Tours de puncheur ?

Publié le 6 octobre à 18h40

© Capture France TV

Ce dimanche a lieu le Paris-Tours, course cycliste historique arrivant dans notre métropole par la célèbre avenue de Grammont.

Afin de faire gagner en popularité au Paris-Tours, ASO son organisateur a pris le parti de proposer un format de course différent pour cette édition 2018. En effet, alors que la classique des feuilles mortes est historiquement une des courses les plus plates du circuit faisant la part belle aux sprinteurs, le parcours de cette année propose lui un final explosif. Avec pas moins de 12.5 km sur la terre des chemins de vignes de Vouvray ainsi que de nombreuses montées sèches et très pentues. Ajoutons à cela une météo qui s’annonce capricieuse et nous devrions connaitre un final de folie où les sprinteurs vont être mis à rude épreuve.

Si ces derniers (Démare, Greipel, Grooenewegen…) seront bien présents, voir triompher un autre type de coureur à l’arrivée est un scénario tout à fait envisageable. Notamment avec le plateau très relevé de puncheurs présents sur cette édition (Gilbert, Terpstra, Neasen… ), la Quick Step vainqueur des trois dernières éditions faisant une fois de plus figure de favoris.

Côté Français les chances sont minces et nous devrons compter sur une arrivée au sprint avec Christophe Laporte ou Arnaud Démare, nos deux plus sérieux prétendants à la victoire finale.

Enfin ce sera l’ultime occasion de pouvoir admirer notre Sylvain Chavanel national qui réalise là sa dernière course en ligne et qui à coup sûr ne devrait pas rester sagement à l’arrière du peloton.

Arrivée prévue à partir de 16H00 ce dimanche avenue de Grammont.

 

Robin Lecomte