Le CEST fait tomber le leader

Publié le 14 octobre à 17h40

© James Tacher

Ce dimanche le CEST avait pour objectif de faire tomber le leader. La motivation, bien évidemment était au rendez vous. Toutefois, à l’échauffement les statures imposantes des jeunes filles de Veauche Crap, impressionnaient l’environnement du basket local.

C’est bien le CEST qui démarrait le mieux cette rencontre et par deux fois Maëlle Ichelmann trouvait la ficelle. Un léger écart aurait pu être creusé sur une maligne interception de Gaëlle Donnadieu qui lançait Charlotte Joyeux en contre attaque, malheureusement celle-ci ne faisait pas mouche. Malgré cela on se disait que les joueuses de Coach Corta avaient pris cette rencontre par le bon bout (10/5), et puis quelques balles perdues, des choix hasardeux permettaient aux visiteuses de refaire surface (12/12), et enfin (16/18) à la fin du premier quart.

Dans le deuxième acte les débats étaient âpres et les Tourangelles réussissaient à prendre les devants grâce à une belle période, ponctuée par des réussites de Charlène Hilaire et Niki Kovalova (32/23) à la 15eme. Un passage à vide des cestistes aboutissait à un 0/6 agaçant. Le buzzer médian retentissait sur la marque de 39/30 en faveur des protégées du Président Rougeaux.

La seconde période débutait mal pour les « Red Girls », elles encaissaient en 3’30 un cuisant 1/11, qui permettait aux demoiselles de la Loire de reprendre les devants (40/41). Côté Veauche, Manon Leroux se trompait de couleur de maillot et offrait à Lisa Bacconnier une ouverture à 3 points (43/41) à la 24eme. La fin du troisième quart intervenait à 54/49 pour le CEST.

Une splendide action collective orchestrée par Sania Abid et conclue par Romane Barot, puis un contre de Charlène Hilaire, plaçaient les locales avec 8 longueurs d’avance (59/51). Les 22 points de Louise Geyssant laissaient entretenir un espoir pour Veauche, même si à 3 minutes du buzzer final, la cause paraissait entendue (66/54). Le leader a rendu les armes, et le CEST prouve qu’il faudra compter sur lui pour le haut du tableau final. (71/59) la copie est satisfaisante.

Francis Leroux

La marque pour le CEST

Hilaire 15
Joyeux 3
Bacconnier 12
Héron 2
Kovalova 11
Choibekova 9
Abid 2
Ichelmann 5
Barot 4
Donnadieu 8