Pas de but entre le Tours FC et l’US Concarneau

Publié le 5 octobre à 21h22

© Philippe Maitre

C’est en Bretagne et plus précisément dans le Finistère que le Tours FC se déplaçait ce soir pour y affronter l’US Concarneau. Les Tourangeaux dans le creux de la vague se présentaient sur la pelouse du stade Guy Piriou pour se relancer avant de jouer les cadors du championnat. 

Comme trop souvent, ce sont les adversaires du Tours FC qui s’offrent la première occasion à la 3e minute mais le tête de Maxime Fleury passe à côté des buts gardés par Grégoire Coudert. Cependant, on sent les Tourangeaux mieux que lors de leurs dernières sorties et Distel Zola est tout prêt d’ouvrir le score à la 9e. Le gardien concarnois Enzo Basilio faisant un bel arrêt sur le coup. Cela faisait longtemps que les Ciel et Noir n’avaient pas si bien commencé. En effet, William Sea quelques instants après, tente  sa chance également mais le ballon passe au dessus.

Contrairement aux matchs précédents, les Tourangeaux ne sont pas attentistes ce qui  leurs permet de récupérer de nombreux ballons.

La première demi heure est passée et le Tours FC fait la meilleure impression. Il y a vraiment un changement d’attitude du côté des hommes de René Lobello. Dommage que ça reste imprécis en attaque. L’envie est là mais l’absence de leader technique fait cruellement défaut. Étonnant de voir Victor Lobry, le maître à jouer tourangeau, évoluer sur l’aile gauche de l’attaque.

0-0 à la pause. Le Tours FC s’est rassuré mais la construction dans les phases offensives reste déficiente. Difficile dans ces conditions de se créer des occasions et donc de marquer.

La possession de balle est concarnoise en ce début de deuxième période et le Tours FC inquiète à balancer de longs ballons devant. Cependant, William Sea bien servi à la 54e au lieu de frapper en première intention, tergiverse et rate l’occasion d’ouvrir le score. Dans la minute suivante, le Tours FC trouve la transversale. Ça va mieux et les Tourangeaux à l’heure de jeu se sont remis à l’endroit.  Florent Stevance entre à la place de John Tshibumbu encore une fois transparent mais il ne reste plus que 15 minutes de jeu. A la 82e, Sur une des rares attaques tourangelles, William Sea oublie de servir Florent Stevance idéalement placé. Une soirée très compliquée pour le duo d’attaquant Sea- Tshibumbu peu servi et mal inspiré.

Rien ne sera marqué lors de cette deuxième période insipide. Les deux équipes se séparent sur ce score nul et vierge. Le Tours FC n’aura pas réussi à marquer contre une équipe qui avait toujours encaissé un but. L’envie n’aura pas suffit.

Bertrand Foy