Le CEST s’incline lourdement face à Boulogne-Billancourt

Publié le 13 octobre à 19h39

© James Tacher

Une équipe remaniée du CEST n’a rien pu faire face à la formation parisienne

Après le match nul logique de l’équipe de Nationale 3 face à Limoge, l’équipe première du CEST entrait en piste face à Boulogne Billancourt. Minée par les absences et notamment privée d’Andraz Krapez et Marine Ruano, l’équipe alignée par le CEST n’avait pas grand chose à voir avec celle qui s’était imposée à Creteil le mois dernier.

Mathieu Perrin ouvre les débats en simple hommes 2 face à William Goudallier et profite des nombreuses fautes directes de son adversaire pour remporter in extremis le premier set (22-20). C’est plus difficile ensuite pour lui, le joueur boulonnais survole le deuxième set et s’impose finalement (20-22, 21-13, 21-17). Dans le même temps, Mévéna Altiparmak et Chloé Delattre opposent une belle résistance à l’expérimentée paire Choinet/Cloarec mais finissent par s’incliner 21-15, 21-13.

Même scénario en double hommes où Matthéo Bigot et Pierre Granger ne parviennent pas à réellement inquiéter le duo Lucas/Gangloff (21-15, 21-13). La jeune espoir Charlotte Ganci est ensuite tout près de décrocher le premier point du CEST, mais ne peut tenir la cadence imposée par son adversaire lors du set décisif (21-16, 15-21, 21-16). Sa partenaire Mévéna Altiparnak tient tête à Stéphanie Cloarec pendant un set, mais s’incline sur le fil après une décision d’arbitrage controversée (21-19). Le deuxième set sera malheureusement moins disputé (21-14).

C’est Matthéo Bigot qui ouvre finalement le compteur de l’équipe tourangelle en simple (21-13, 21-7), en n’oubliant pas de régaler le public avec quelques beaux gestes au passage. Son équipe s’incline néanmoins logiquement sur les deux mixtes, score final 7-1. Face à une équipe habituée à la deuxième division, les absences auront pesé lourd du côté du CEST.

Le CEST est pour l’instant quatrième de sa poule mais aura fort à faire le 10 Novembre avec un déplacement à Maromme, équipe qui vient de descendre et qui a remporté ses deux premières rencontres.

 

Ewan Maleszka