Le Tours FC piétine encore à domicile

Publié le 7 septembre à 21h20

© Philippe Maitre

Tenu en échec par Dunkerque, Le Tours FC piétine encore à domicile

Le Tours FC accueillait ce soir pour le compte de la 6e journée du championnat de National l’USL Dunkerque. L’occasion était belle pour nos Tourangeaux d’obtenir leur première victoire à la Vallée du Cher. En effet, les visiteurs du soir se présentaient avec un bilan peu glorieux de deux matchs nuls et trois défaites. Côté tourangeau, on espérait tous que les buteurs allaient se réveiller suite aux deux scores nuls et vierges concédés à la maison contre l’Entente SSG et Chambly. 

Le match démarre avec la dernière recrue tourangelle Ulrich Nnomo sur le terrain en lieu et place de Béni Nkololo et dès la première minute, Rodéric Fillipi de la tête inquiète le gardien visiteur sur corner. Malheureusement, notre capitaine doit sortir quelques minutes plus tard blessé à la cheville. Thibaut Cillard fait donc son entrée au côté de Cyriaque Louvion en défense centrale. En ce début de match, c’est Dunkerque qui fait la meilleure impression. Grâce à une bonne action d’ Ulrich Nnomo, le Tours FC obtient un bon coup franc mal exploité par Romain Bayard au quart d’heure de jeu. A la 18e minute, le nouveau venu Ulrich Nnomo ouvre le score au deuxième poteau suite à un centre de Maxence Carlier repris par Romain Bayard et détourné par le gardien. Quatre minutes plus tard, Cyriaque Louvion double la marque de la tête sur corner. Le break est fait en moins d’une demi heure. Les Nordistes prennent des risques et ouvrent des espaces. En trente minutes, Ulrich Nnomo épate déjà les spectateurs provoquant le premier carton jaune dunkerquois. Distel Zola est très présent en milieu. Le bloc tourangeau est bien organisé et très solide. Il y a peu d’espace pour les visiteurs qui ont vraiment du mal à inquiéter Steeve Elana. Cependant, sur la dernière occasion de la première période, le gardien du Tours FC doit s’employer pour éloigner le danger suite à un coup franc dangereux. La pause est sifflée sur le score de 2-0. Le Tours FC est avec le Hertha Berlin, les deux clubs européens n’ayant toujours pas encaissés de but dans leur championnat respectif.

Dès le début de deuxième mi temps, Steeve Elana nous fait son arrêt de grande classe. Un arrêt réflexe dont il a le secret. L’attaquant dunkerquois étant seul à trois mètres. L’entrée d’Arnold Garita du côté de Dunkerque à la pause redonne du tonus à cette équipe nordiste. Nos bleus subissent en ce début de deuxième mi temps mais leur force collective est rassurante. La patte de René Lobello se fait sentir. On en oublie presque les absences de Fillipi et Glombard. A l’heure de jeu, on est en plein temps fort dunkerquois mais au Tours FC, tout le monde défend.

Malheureusement, Bilel El Hamzaoui trompe Steeve Elana d’un tir splendide à la 68e minute et réduit le score. Une frappe de plus de 20 mètres imparable. Bayard et Nnomo sont sortis sur blessures et les 3 changements ont été effectués. Les entrées de John Tshibumbu et Béni Nkololo ne changent rien. Dunkerque domine et le Tours FC n’a plus d’occasion. René Lobello n’est pas content et se fait entendre.

Heureusement, Béni Nkololo provoque l’expulsion de Baba Toure à 10 minutes de la fin. Le Tours FC va enfin gagner à la maison. Mais incroyable, le jeune Adil Lebrun égalise alors qu’il ne reste que 5 minutes. Grâce à deux buts imparables, les visiteurs sont revenus au score. Après avoir dominé la première mi temps, les Tourangeaux ont arrêté de jouer. Dommage car les deux équipes se quittent sur le score de 2-2. 

Bertrand Foy