Le CEST maîtrise à domicile

Publié le 23 septembre à 18h15

© James Tacher

Ce dimanche après-midi le CEST en recevant la Jeanne d’Arc de Vichy, voulait absolument rattraper son faux pas de la semaine dernière à Saran. Le public était impatient de voir évoluer l’effectif tourangeau. Effectif renforcé ces derniers jours par la signature de Chobie Choibekova. Joueuse arrivant de New York, où elle a évolué en NCAA. Cette jeune femme d’un mètre 78, sera t-elle la pierre angulaire de l’équipe de Jérôme Cortabitarte cette saison? Espérons le.

Les Tourangelles abordaient très sérieusement cette rencontre, et malgré quelques imperfections dans les tirs à mi-distance, elles prenaient quelques longueurs d’avance (12/7) à la 6e minute. Après un superbe mouvement collectif, le ballon arrivait jusqu’à Lisa Bacconnier, qui de l’aile ajustait un 3 points. La fin du premier quart était sifflée sur le score de 20/14 en faveur des locales.

En ce début de deuxième quart, ce sont bien les Vichyssoises qui imposaient la cadence, et grâce à Jonard, elles passaient devant à la 15e (24/25). La défense des visiteuses était efficace, et elle perturbait l’ensemble local. Sans être extraordinaire, la méthode des filles de l’Allier était convaincante, puisqu’elles atteignaient la mi-temps avec 4 unités d’avance (28/32).

Pour débuter cette seconde période, Niki Kovalova ajustait un shoot à 3 points, puis Sania Abid sous le panneau l’imitait, ceci permettant au CEST de repasser devant (35/32) à la 23e. Visiblement les mots certainement forts du coach tourangeau avaient été entendus, puisqu’à la 27e ses protégées menaient (46/34). Au buzzer final de ce troisième quart la Jeanne d’Arc venait de subir un sévère 21 à 2, qui plaçait les filles du Président Rougeaux en situation favorable (49/34).

Le dernier acte était une formalité pour le CEST, la cause était entendue. Il fallait se rendre à l’évidence, les Vichyssoises avaient avalé la pastille. Victoire 73/45, et même si les rouages ne sont pas parfaitement huilés, ce résultat va, souhaitons le, propulser les Tourangelles dans une bonne spirale.

Francis Leroux