La France craque face aux Pays-Bas

Publié le 16 septembre à 21h47

© FIVB

Les Pays-Bas ont survécu à un incroyable thriller de cinq sets contre la France et ont remporté leur troisième victoire remarquable en Pool B au Championnat du monde FIVB 2018! Les joueurs entraînés par Gido Vermeulen ont battu l’équipe française 3-2 (23-25, 19-25, 25-21, 25-23, 15-13) devant plus de 2000 spectateurs à l’Arena Monbat!

Comme un vrai capitaine, Nimir Abdel-Aziz a mené les Pays-Bas au rêve ! Les Néerlandais ont marqué deux aces d’affilée pour obtenir une avance de 5 points (8-3). Immédiatement après le premier temps-mort, Thijs Ter Horst a continué sur sa lancée grâce à deux autres aces, 10-3. La France a réussi à stabiliser sa réception et était de retour dans le match à 18-18. En fin de compte, Jasper Diefenbach les a surpris avec un service flottant parfait et les Hollandais avaient 3 points d’avance, 22-19. Menés par Earvin Ngapeth, les joueurs de Tillie ont fait un retour extraordinaire et ont remporté le premier set 25-23.

Tout comme à la fin du premier set, les Pays-Bas ont commis trop d’erreurs dans le deuxième et la France a rapidement pris le contrôle sur le terrain. Le champion d’Europe 2015 a très bien joué dans tous les aspects du jeu et a remporté le deuxième acte par 25-19.

Dans le troisième, les Pays-Bas ont stabilisé leur jeu et n’ont fait que deux erreurs. Avec un bon service et block, les Néerlandais ont pris un avantage de 6 points à 16-10. Michael Parkinson a arrêté Earvin Ngapeth avec un gros block pour avoir une nette avance, 20-15, et l’entraîneur de la France, Laurent Tillie, a décidé de faire quelques changements. Le deuxième passeur de l’équipe, Antoine Brizard, a marqué un ace, Jean Patry a joué de manière intelligente près du filet et les Français ont perdu un point à 21-22. Finalement, le set a été décidé après deux blocks monstrueux consécutifs de Michael Parkinson et les Néerlandais sont revenus dans le match (25-21).

Au quatrième set, la jeu était à égalité et la France avait un avantage d’un petit point lors du second temps mort technique, mais après celui-ci, Parkinson a fait un nouveau block et a mené les Néerlandais à 17-16. Ces derniers ont très bien joué à l’attaque et menés par Nimir Abdel-Aziz, qui était imparable en attaque, ont remporté la manche 25-23.

Dans le tie-break, Abdel-Aziz s’est imposé face à un triple block français et les Pays-Bas avaient un point d’avance, 8-7. Avec un service et un contre excellent, et après une autre faute de Stéphane Boyer, les Hollandais ont pris un énorme avantage de 3 points par 13-10. En fin de compte, mais une minute plus tard, les Pays-Bas ont remporté le match grâce à la vidéo 15-13!

Il reste un match de groupe pour la troupe de Laurent Tillie, mardi à 19h30 contre le Canada des partenaires de Nicolas Hoag.

Bastien Desmé