Les filles du CHTB s’inclinent de peu face à une solide équipe de Nice

Publié le 8 septembre à 21h39

© Bertrand Foy

Le CTHB n’a pas su contourner la muraille niçoise

Le Chambray Touraine Hand Ball recevait Nice pour le compte de la 3e journée de Division 1 (F). Les deux équipes se présentaient sur le parquet de la Fontaine Blanche avec le même bilan d’une victoire et une défaite. Les Chambraisiennes allaient pouvoir se tester face à une équipe de leur calibre. L’occasion pour Valente, François et Nicollet de retrouver leurs anciennes coéquipières. Attention tout de même à ces niçoises qui après avoir perdu d’un seul point à Nantes, ont étrillé Saint-Amand-les-Eaux. De leur côté, les filles de Guillaume Marquès voudront se remettre en confiance suite à la réception de Metz et cette défaite cinglante. Le coup d’envoi est donné par les Niçoises et Linda Pradel fait les deux premiers arrêts. C’est donc le CTHB qui ouvre la marque par Nadia Bellakdhar sur l’attaque suivante. A la 3e minute les visiteuses égalisent. Les Chambraisiennes ont l’occasion de prendre l’avantage mais manquent un jet de 7 mètres. Les défenses prennent le pas en ce début de match puisque le score est de 1-1 à la 7e. Szimonetta Planeta convertie le deuxième jet de 7 mètres pour Chambray et égalise. Hawa N’Diaye trouve le poteau à la 11e et on en reste à 3-3. Planeta ne trouve pas le cadre deux fois de suite et Nice est devant à la 13e de deux unités :3-5. Le jeu est rugueux et nos bleues ont du mal à trouver les positions de tirs.

Heureusement la grande Szimonetta est là et trouve de la hauteur pour marquer le 4e but. Cependant les visiteuses entre temps ont également trouvé la faille et le score est de 4-7 à la 19e. Guillaume Marquès fait les bonnes rotations et Mouna Chebbah entrée en jeu concrétise. Cependant, le CTHB est toujours mené de 3 buts et n’arrive pas refaire son retard. Sako dans les buts niçois fait les arrêts lorsque sa défense est battue et les sudistes font le premier break: 5-9 à 3 minutes de la mi temps. Mouna Chebbah sur pénalty réduit le score mais Nice en fait de même. Les arbitres sifflent la fin de la première période. Les Chambraisiennes n’auront pas su contourner une remarquable défense visiteuse et sont logiquement menées 6-11. Le 2/7 de Szimonetta Planeta prouvant toute la difficulté à trouver la faille dans cette muraille de la Côte d’Azur.

Comme en première période, c’est Nadia Bellakdhar qui marque d’entrée alors que le jeu a repris depuis 30 secondes. Cette dernière double la mise dans la minute suivante et le CTHB revient à 3 longueurs. L’espoir revient dans les tribunes bien garnies de la Fontaine Blanche. Linda Pradel se met en évidence en stoppant un jet de 7 mètres après avoir encaissé le 12e but niçois. L’écart se maintient et le jeu s’équilibre. Un énorme oubli défensif de nos bleues offre le 13e but aux rouges du soir. Planeta améliore ses statistiques et l’écart est de nouveau de 4 buts à la 40e.

Bellakdhar sur contre attaque assure et le public donne de la voix. Chambray se met au niveau du combat physique imposé par les visiteuses. Malheureusement, les Niçoises par deux fois accentuent leur avance. 10-15 puis 11-15 alors qu’il ne reste plus que 12 minutes à jouer. Le CHTB est toujours au contact et Mouna Chebbah améliore la situation en inscrivant son 4e but personnel. Les Niçoises sont coriaces et répondent coup pour coup. Toujours 4 buts d’écart à la 50e, ça va être dur. Linda Pradel maintient Chambray en vie ainsi que Mouna Chebbah qui score encore. Ça s’emballe, les deux équipes marquent. 14-17 à la 54e puis 15-17 grâce un l’intenable Mouna. Linda Pradel sort un pénalty et Chebbah le rate aussi. Quelle fin de match !

C’est le money time, deux buts d’écart en faveur de Nice mais ces dernières en rajoutent un. 15-18 pour Nice puis 16-18. Intenable ! Les visiteuses sont vraiment solides et obtiennent  leur deuxième victoire de la saison en battant Chambray 17-19.

L’excellente prestation de Mouna Chebbah n’aura pas suffit. L’impact physique des niçoises aura pris le déçu sur une équipe de Chambray qui se sera mis au niveau en deuxième période.

Bertrand Foy