Deuxième défaite de suite pour le Tours FC

Publié le 28 septembre à 21h15

© Philippe Maitre

Battu à Villefranche, le Tours FC n’avance plus

Le Tours FC qui restait sur 5 matchs sans victoire se déplaçait ce soir dans le Rhône sur la pelouse de Villefranche Beaujolais. Le stade Armand Chouffet était l’endroit idéal pour renouer avec la victoire car les adversaires du jour, 14e au classement, n’avaient toujours pas gagné un match. En effet, les Caladois avaient un bilan peu flatteur de 6 nuls et 2 défaites. Du côté tourangeau, la nouvelle recrue Mathias Pogba n’était pas du déplacement car trop fraichement arrivée au Touraine.

C’est sur une belle pelouse et par un temps doux de 24 degrés que le match débute. Le Tours FC aligne pour la première fois un 4-4-2 avec seulement deux attaquants Florent Stevance et William Sea et un milieu à 4 renforcé avec Victor Lobry, Sambou Sissoko, Distel Zola et Florian Fabre. En défense, Cyriaque Louvion et Christopher Glombard font leur retour. Ce sont les Caladois qui entament le mieux la rencontre et qui ouvrent logiquement la marque par l’attaquant de Villefranche Christian Toko Edimo à la 9e. Le Camerounais sur son côté gauche à l’angle des 18 mètres trompe Steeve Elana étrangement passif sur le coup. Dans la minute suivante, Ali M’Madi rate on ne sait pas trop comment la balle du 2-0. A la 20e minute, cela ne s’arrange pas pour les Tourangeaux puisque Steeve Elana doit sortir sur blessure. Les locaux sont déchaînés et étouffent les hommes de René Lobello. Les occasions s’enchaînent et il y a qu’une seule équipe sur le terrain. Batiste Etcheverria ayant même sauvé une balle de but sur sa ligne. La première demi heure est passée et le Tours FC n’a rien proposé.

A la 39e, Brighton Labeau double logiquement la mise. L’attaquant de Villefranche sans opposition et d’un plat du pied trompe un Grégoire Coudert abandonné par ses défenseurs. La mi temps est sifflée et les Tourangeaux ont la tête dans le trou. On ne voit pas comment ils vont pouvoir redresser la barre.

Pourtant, la deuxième période reprend sur un coup de théâtre et un but somptueux de Florian Fabre qui après avoir récupéré le ballon dans les pieds d’un adversaire, ajuste le gardien caladois des 40 mètres. Un lobe magnifique de précision qui tombe à pic pour relancer le Tours FC. L’exploit de tous les espoirs.

Mais l’expulsion pour deux cartons jaunes d’Akim Abdallah à l’heure de jeu casse la bonne dynamique tourangelle. A vingt minutes du terme, celle de Brighton Labeau relance l’intérêt de la rencontre mais le dernier quart d’heure brouillon ne donnera rien. Le Tours FC s’incline de nouveau 2-1. Compliqué de faire mieux lorsque vous jouez qu’une mi temps.

Bertrand Foy