Le TVB remporte la première manche facilement !

Publié le 7 avril à 20h52

© Pilippe Maitre

Le TVB n’a pas eu de difficulté ce soir face à Sète lors du match aller des quarts de finale de play-off

La partie débutait au mieux pour le TVB qui se montrait agressif au block et dangereux au service, 4-1. Les Sétois visaient Cupkovic au service mais ce dernier ne flanchait pas et Nathan Wounembaina, d’une pipe surpuissante, arrachait tout, 7-3. Cupkovic expédiait un ace long de la ligne, 8-3, et envoyait les deux formations au premier temps mort technique. L’ancien tourangeau Marien Moreau peinait à trouver le rythme à l’image de ses partenaires, 10-5. Gotsev réalisait un block parfait au centre et Moreau attaquait dehors, 12-5. Ce qui avait le don d’agacer le coach visiteur qui posait un temps mort. Hermans Egleskans était discret mais précieux car chaque intervention de sa part s’avérait décisive, 16-9. Le letton fusillait Peironet pendant que Nathan s’occupait du contre, 19-12. Les pensionnaires de Grenon se battaient sur chaque point. De leur côté, les Marines et Rose se nourrissaient des quelques erreurs locales, 20-14. Szwarc réussissait un ace et Cédric Enard prenait son premier temps mort. Le pointu tourangeau lobait le contre adverse. Les visiteurs semblaient pris dans la nasse, 22-15. Cependant, le temps mort leur faisait le plus grand bien, 23-17. Hermans Egleskans avait l’opportunité de terminer et une attaque dehors permettait aux Tourangeaux de l’emporter, 25-18.

Le coach Fabien Dugrip remobilisait ses joueurs avant le début de ce second set. Cela avait un effet immédiat puisqu’ils prenaient un bel avantage, 1-4 puis 2-6. Jasper Diffenbach au contre et Hernan à l’attaque permettaient de combler l’écart, 5-8. Konstantin Cupkovic en bout de filet puis grâce à un service puissant, maintenait les siens dans la partie, 8-10. L’intenable « Cupko » remettait les compteurs à zéro, 11-11. Marien Moreau déjouait et le TVB revenait plus que jamais dans la rencontre, 13-13. Sur un excellent service local, Guillermo Hernan héritait du ballon et flinguait le libéro, 16-15. Les Setois tentaient de s’encourager mais ils avaient pris un coup sur la tête. « Cupko » était flashé à 114 km/h dans Grenon, 18-15. Nathan Wounembaina puis Hermans Egleskans mettaient la tête sous l’eau aux visiteurs, 21-16. Un rallye décisif était remporté par Svetoslav Gotsev, 22-17. Szwarc tentait de maintenir les sudistes dans le set mais il se montrait imprécis au service, 23-18. Quentin Jouffroy rentrait au service pour la balle de set mais Egleskans attaquait dehors, 24-21. Guillermo Hernan passait d’une main puis c’était Jasper Diffenbach qui venait conclure, 25-21.

Ce troisième acte semblait prendre la tournure du premier. Hermans Egleskans offrait une belle bougie à Rafa Redwitz, 14-9. Une action confuse et une attaque dans le filet plus tard, Cédric Enard prenait aussi un temps mort. Il voulait que ses joueurs passent le moins de temps possible sur le parquet. Et c’est Jasper Diffenbach qui remettait les siens dans le sens de la marche, 16-12. « Cupko » et Mendez s’échangeaient quelques politesses. Ils provoquaient la bronca de Grenon et la foudre d’Egleskans, 18-14. Gotsev et ses partenaires cognaient de plus en plus fort, 19-16. Jasper Diffenbach en solo d’abord, puis aidé par Guillermo Hernan, redonnait de l’air aux siens, 22-17. Le coach visiteur tentait le tout pour le tout en prenant son dernier temps mort. Ce qui avait pour effet de geler le bras d’Egleskans, 23-19. Nathan Wounembaina offrait quatre balles de match au TVB d’un smash rageur, 24-20. Suite à deux erreurs, les Setois faisaient frissonner Grenon mais Svetoslav Gotsev finissait le travail, 25-22.

 

Basile Martin