Le TVB au bout du bout !

Publié le 21 avril à 20h03

© Philippe Maitre

Le TVB s’est imposé au bout du suspense ce soir face à Ajaccio

C’est sous une chaleur étouffante salle  Grenon que débutait ce match aller de demi-finale. Les hommes de Cédric Enard démarraient bien la rencontre avec un block et deux smashs tenus qui leur permettaient de mener 3-0. Les Ajacciens marquaient enfin leur premier point mais c’était compliqué pour eux de contourner le block tourangeau. Cupkovic à la pipe, et Wounembaina comme il peut, inscrivaient les 4èmes et 5èmes points tourangeau.  Le premier temps mort technique était en faveur du TVB qui menait logiquement 8-4. Les coéquipiers d’Hubert Henno perdaient un peu en fluidité en milieu de set et laissaient les Corses revenir à une longueur, 14-13. Les deux points suivants faisaient du bien et Tours empochait le second temps mort technique, 16-13. L’avantage était conservé et la première manche était logiquement bouclée sur le score de 25-18.

Dans le second acte, Ajaccio prenait l’avantage notamment suite à une mauvaise réception tourangelle, 1-2. Les Tourangeaux resserraient un peu les boulons et passaient devant au temps mort technique, 8-6. Mais les visiteurs enchaînaient trois points de suite et prenaient une nouvelle fois l’avantage, ce qui valait à Cédric Enard de prendre son premier temps mort. Sur un point litigieux, les blancs demandaient l’arbitrage vidéo, et ils ont bien fait puisqu’il y avait bel et bien une erreur d’arbitrage, difficile à déceler à vitesse réelle. Cette décision redonnait des ailes au TVB qui recollait à 11-11 grâce à un ace de Wounembaina. Mais peu après, ce même joueur manquait sa réception et effectuait un mauvais jugement, ce qui offrait trois points d’avance aux Ajacciens, 12-15, puis 13-16 au deuxième temps mort technique. L’ambiance était chaude pour cette fin de set et la tension au rendez-vous à l’approche du money-time, 18-18. Le soutien du public pesait dans la balance et Tours repassait devant, 21-19, avant de conclure 25-23 sur une nouvelle balle litigieuse.

Les hommes de Cédric ne démarraient pas le troisième set de la bonne façon et laissait Ajaccio prendre les devants, 6-8. Les visiteurs continuaient d’appuyer pour mettre le doute dans le clan des coéquipiers de Guillermo Hernan. A 11-15, ça sentait un peu le vinaigre mais Cupkovic au service ramenait les siens à deux longueurs, 13-15. L’avantage était malheureusement conservé et les Corses revenaient à 2-1, 20-25.

Le quatrième set démarrait en fanfare pour les Corses qui prenaient le large d’entrée, 1-6. De mauvaises réceptions, des attaques ratées, des services donnés à l’adversaire et de mauvais choix propulsaient l’équipe ajaccienne à 8 longueurs devant le TVB, totalement perdu, 9-20. Il ne faut pas non plus enlever le talent des Corses qui proposaient leur meilleur volley ce soir. Ils expédiaient cette quatrième manche en un peu plus d’un quart d’heure, 12-25, ce qui nous laissait place à un tie-break.

Une nouvelle fois, Tours prenait un mauvais départ en laissant mener Ajaccio 0-2. Les erreurs au service se multipliaient avec des ballons qui atterrissaient en plein milieu du filet. Un nouveau challenge vidéo allait toutefois modifier la tournure du match. De 4-6, le score passait à 5-5 après avoir finalement donné le point au TVB. Nous étions passés du coq à l’âne grâce à cette décision arbitrale. A l’inverse, les visiteurs avaient pris un petit coup derrière la tête. Malgré ça, le match restait serré et les deux équipes étaient au coude à coude, 12-12. C’est à ce moment là que Tours enchaînait deux points de suite grâce à un ace de Cukpovic pour s’offrir une balle de match. Cette dernière était remarquablement conclue par Wounembaina sur un smash imparable après un nouveau missile de Cupko au service.

Le TVB a souffert, mais le TVB s’est imposé, et c’est bien là le principal.