L’UST remporte logiquement le derby

Publié le 4 mars à 17h45

© Philippe Maitre

Comme prévu, l’UST s’est facilement imposée face à l’USSP

Le match des équipes réserves étaient déséquilibrés comme on pouvait le prévoir, 75-0. Pour l’équipe une, Caille était le premier à marquer après un service à hauteur de Bastien Biet dans l’intervalle, 7-0 à la 5eme. Les LocoMen se mettaient beaucoup à la faute dans ce début de match. Au quart d’heure de jeu, grâce à un ballon de récupération, Thomas Rougebec donnait à Arthur Calvet qui décalait Thomas Soulié. Il jouait parfaitement le deux contre un et Gauthier Lacroix filait à dame, 12-0 à la 16eme. Le pack Orange et Bleu enfonçait les Sang et Or sur un groupé pénétrant, Mimi Dioton faisait la valise et allait en terre promise, 17-0 à la 22eme. Les Corpopetrussiens vendaient chèrement leur peau et Gaël Frison tapait par dessus pour lui même et aplatissait, 17-7 à la 27ème. Mimi Dioton servait Arthur Calvet qui donnait main-main à Théo Bonnefoy, 24-7 à la 33eme. Robin Ledoux poursuivait en dribbling et posait le ballon derrière la ligne, 29-7 à la 38eme. Sur un ballon de contre, les Tourangeaux inscrivaient un essai de 80 mètres. Thomas Soulié relevait le ballon à 5 mètres de la ligne et offrait l’essai à Jordan Marmier, 36-7 à la 40eme. C’était le score aux citrons.

Les visiteurs étaient les premiers à se mettre en évidence. Le travail des avants était récompensé par un essai, 36-12 à la 46eme. Sur un groupé pénétrant suite à une penaltouche à 5 mètres, Arthur Calvet retrouvait Etienne Sébillet à son intérieur, lancé, qui marquait sur la base du poteau, 43-12 à la 53eme. Les conditions de jeu et l’état du terrain n’était pas optimaux pour la pratique d’un rugby enlevé et spectaculaire. Il fallait attendre la 78eme pour voir Pierre Alexandre Barré marquer en force, 48-12. L’arbitre de la rencontre envoyait tout le monde à la douche sur ce score.

Basile Martin