Les Remparts reprennent l’avantage !

Publié le 14 mars à 22h48

© Véronique Delaunay

Après une rude bataille, les Remparts se sont imposés et reprennent l’avantage dans cette confrontation

Les Blue Boys démarraient la partie tambour battant puisque après seulement dix minutes de jeu, ils menaient trois buts à zéro. Colin Downey  allumait la mèche, 1-0. Sylversen soufflait dessus, 2-0. Et Colin Downey remettait de l’huile dessus, 3-0. Les Nantais étaient mis sous l’éteignoir mais grâce à une supériorité numérique et un shoot de Grandmaison à la bleu, ils sortaient la tête de l’eau, 3-1 à la 16eme. Sur une nouvelle supériorité numérique, Grandmaison réduisait l’écart sur une action similaire, 3-2 à la 19ème. La partie devenait tendue et brutale. L’arbitre de la rencontre renvoyait tout le monde aux vestiaires. Une échauffourée éclatait alors…

Alexis Honka faisait débutait ce tiers médian par un but en double supériorité numérique, 4-2 à la 22ème. Le gardien tourangeau Matej Kristin était secoué sur un vilain coup reçu dans le casque mais il tenait bon. Dans une ambiance électrique, Buonincontri sanctionnait les vilains gestes des visiteurs à la perfection sur un service de Kevin Altidor, 5-2. Une minute plus tard, les Nantais répondaient en contre attaque par Rheaume, 5-3 à la 29ème. Les deux formations cherchaient à faire déjouer l’autre. Colin Downey donnait un caviar de passe en retrait et Mickaël Buonincontri n’avait plus qu’à terminer le travail, 6-3 à la 32ème. Les hommes de Bob Millette maîtrisaient cette fin de tiers médian et rentraient aux vestiaires avec un bel avantage.

A l’entame de la dernière période, le coach visiteur changeait de gardien. Les Blue Boys ne faisaient que le minimum syndical pour ne pas laisser trop de force dans la bataille. Fillion faisait renaître l’espoir à dix minutes du terme, 6-4. Mais Alexis Crosnier ne l’entendait pas de cette oreille et glissait astucieusement le palet le long du poteau, 7-4 à la 50ème. Certains joueurs se donnaient déjà rendez-vous pour demain. Les Nantais faisaient sortir le gardien pour évoluer à un de plus sur le glaçon. Choix qui s’avérait payant puisque les Corsaires réduisaient la marque à 7-5. Les trois dernières minutes étaient tendues mais le score n’évoluait plus. Le quatrième opus demain soir à 20h promet d’être passionnant !

Basile Martin