Le CEST est leader !

Publié le 11 février à 17h12

© James Tacher

Le CEST s’est imposé de belle manière cet après-midi face à Orly, et prend par la même occasion la première place du championnat

D’entrée de jeu, Orly a surpris le CEST avec une défense tout terrain et menait rapidement 0-4. Mais avec de jolies combinaisons, une belle rapidité de passe et un panier à la Jordan de Maëlle Ichelmann, les Tourangelles revenaient et prenaient même huit longueurs d’avance, 20-12. Les visiteuses réussissaient tout de même à réduire l’écart au terme du premier acte, 20-15.

Le deuxième quart était beaucoup plus compliqué pour les Red Girls qui encaissaient un 0-5 et Orly recollait à 20-20. C’est Eloise Pacault, qui, après 7 minutes de jeu sans que Tours ne marque (en cumulant avec le premier quart), inscrivait un shoot primé et offrait trois points d’avance au CEST. Le gâchis était au rendez-vous des deux côtés dans ce deuxième quart et les paniers arrivaient de manière alternée. Un 11 partout logique amenait le score à 36-31 à la pause.

Tours démarrait mieux le troisième quart que les deux précédents avec un tir extérieur de Charlène Hilaire pour ouvrir le bal. Les défenses étaient très agressives dans les deux camps et la rencontre devenait plus tendue. En milieu de quart, les filles de Jérôme Cortabitarte concluaient mieux leurs actions et repassaient logiquement devant. Hilaire, encore à trois points propulsait son équipe à 40 points, contre 34 côté Orly. La dynamique était enclenchée chez les rouges qui enchaînaient les points. Un troisième tir primé de Charlène puis un shoot tendu de Pacault au buzzer donnait 13 points d’avance aux Tourangelles avant les dix dernières minutes de la rencontre.

Dans cette ultime période, deux minutes passaient sans que les deux équipes n’inscrivent le moindre point. Mais par la suite, Tours continuait sa démonstration avec un mini alley-oop parfaitement conclu par Crequy. Avec cette avance considérable, le club tourangeau n’avait plus qu’à contrôler la rencontre face à cette équipe d’Orly plutôt timide pour un (ancien) leader. Victoire logique 65-52 du CEST qui s’offre par la même occasion la première place du classement !