Un bilan positif à mi parcours pour le CEST

Publié le 11 janvier à 8h53

© James Tacher

A mi parcours, voici le bilan du CEST Basket qui reste plutôt positif, même s’il n’aura plus le droit à l’erreur pour son objectif, à savoir la qualification pour les play-offs

Dès dimanche la seconde partie de ce championnat qui est encore loin d’avoir délivré son verdict va débuter, bon nombre d’équipes peuvent encore raisonnablement prétendre aux playoffs, ce qui indique que la lutte pour les 2 premières places sera intense et que les faux pas sont quasiment interdits sous peine d’être lourdement sanctionné.

La phase aller a vu 2 formations émerger rapidement; Orly et Gravenchon. Elles ont pris la direction des opérations en restant invaincues jusqu’à ce qu’elles se rencontrent à la 8ème journée. Orly a été d’une extrême régularité et d’une constance remarquable dans la victoire mis à part une défaite à Boigny lors du dernier match, mais qui connait Boigny sera à moité surpris tant la salle est reconnue difficile pour les visiteurs. Gravenchon s’est fait rejoindre en fin  de la phase aller par Le Havre fort de sa régularité (7v sur les 8 derniers matchs). 2ème et 3ème avec le même nombre de points ces 2 clubs sont les prétendants principaux à la 2ème place. Le CEST 4 ème vient ensuite à 1 pt derrière, une position toutefois intéressante mais qui ne laisse pas de place à des contre performances car avec 4 défaites au compteur, cela ne laisse pas la possibilité de lâcher des points surtout qu’ il y aura quelques pièges à l’extérieur qu’il faudra bien négocier et  de « gros gros matchs » à Monconseil avec les réceptions des 3 premiers au classement Orly, Gravanchon et Le Havre, du 5ème Sénart qui a bien terminé notamment avec une victoire sur Gravenchon et du 7ème Bihorel qui a fini, la phase aller en « boulet de canon ».

LES ATTAQUES                                     LES DEFENSES

1. CES TOURS  63.54                                     1. ALA LE HAVRE  48

2. SENART 63.36                                             2. GRAVENCHON  49.81

3. BIHOREL 63.18                                            3. CES TOURS      53.18

4. AS ORLY 62.45                                            4. PALAISEAU      54.27

5. ALA LE HAVRE  58.36                                  5. BOIGNY   56.36

6. SARAN 56.66                                               6. ORLY     56.81

7. STADE FRANCAIS 56                                   7. SENART   58.45

8. GRAVENCHON 54.81                                    8. SARAN     58.54

9. BOIGNY 54.45                                              9. STADE FRANCAIS  59

10. EPOUVILLE 53.72                                      10. BIHOREL   59.81

11. PALAISEAU 51.90                                       11. CHARTRES  61.90

12. CHARTRES 43.71                                       12. EPOUVILLE   65.90

Une passionnante phase retour nous attend, avec des confrontations entre concurrents directs à commencer dès dimanche avec un Gravenchon le Havre qui ne manquera pas d’intérêt. N’oublions surtout pas Saran, capable des meilleures performances qui sera un outsider qui va compter à coup sûr. Bien malin aujourd’hui, celui qui peut désigner les 2 élus au soir de la 22ème journée, mais c’est l’intérêt d’une compétition encore ouverte !

 

Jean-Claude Rougeaux