Les Remparts s’inclinent en prolongation

Publié le 13 janvier à 22h45

© Carole Talvat

Les Remparts de Tours n’ont pas réussi à se sortir du piège des Drakkars conquérants !

La rencontre entre Tourangeaux et Caennais commençait en faveur des locaux bien en jambes dans ces premières minutes. Colin Downey et Kevin Altidor venaient mettre le danger devant la cage du portier visiteur, Papillon. A la dixième minute, Matej Kristin était secoué dans son enclave par des Caennais virulents. Dominik Gabaj écopait d’une prison après avoir accroché un adversaire. On abordait alors la deuxième partie du premier tiers. Matej Kristin faisait le métier et sauvegardait sa cage inviolée. Les Boys de Bob Millette se voyaient réduits à 4 contre 5 à cinq minutes du terme du tiers. Le score nul et vierge était préservé par le portier local. C’était au tour des Caennais de se retrouver à un de moins. Mais aucune des deux équipes n’arrivaient à trouver la faille à l’occasion de ce premier tiers.

La période médiane démarrait par une prison après à peine une minute de jeu. Les Tourangeaux en profitaient par Timothé Franck sur un service de Colin Downey, 1-0 à la 21ème. Les Blue Boys abordaient au mieux ce second acte et mettaient la pression sur les Drakkars. Sur une contre attaque éclair, les Drakkars parvenaient à égaliser par l’intermédiaire de Scott Brannon, 1-1 à la 30ème. Matej Kristin continuait de faire le job malgré le peu de fois où il était sollicité. Il devait s’imposer une concentration de tous les instants. Les deux formations étaient au coude à coude à l’approche des deux dernières minutes du tiers médian. Le score était toujours nul mais cette fois de 1-1 avant de débutait le dernier acte.

Le troisième et dernier tiers s’avérait être à l’avantage des Caennais durant les cinq premières minutes. Les Blue Boys semblaient piocher physiquement et se voyaient sanctionnés d’une prison. Les hommes de Millette et Garcia n’encaissaient rien et tenaient bon. La rencontre était électrique et la décision tardait à se faire. À six minutes du terme, les Drakkars de Caen se retrouvaient en supériorité numérique. C’était le moment rêvé pour Matej Kristin de se mettre en évidence. Les deux formations étaient à 4 contre 4 pendant une minute. O’Connor s’occupait des côtes de Dominik Gabaj et allait en prison. Le match devenait irrespirable. Le troisième tiers ne trouvait pas preneur. Les acteurs étaient donc partis pour une prolongation de 10 minutes à 3 contre 3. Après seulement 48 secondes de jeu, Kevin Altidor perdait un palet en zone offensive qui était sanctionné immédiatement par les Caennais, 1-2. Dur à encaisser…
Basile Martin