Le TVB s’impose face à Nantes

Publié le 2 novembre à 23h14

© Pilippe Maitre

Le TVB s’est imposé facilement ce soir face à Nantes

Ce début de match était à l’avantage du TVB et Nathan Wounembaina et Svetoslav Gotsev. Les deux formations se répondaient du tac au tac jusqu’à 8-5. Les joueurs de Cédric Enard viraient en tête au premier temps mort technique. Ils remportaient les rallyes. Egleskans servait un ace et permettait aux siens de conserver 3 points d’avance. L’avance était la même au second temps mort technique, 16-13. Les Marine et Blanc étaient bien installés dans la rencontre. L’électrique Wounembaina obligeait le coach Bertini à prendre un temps mort, 19-15. Un ace du même Nathan plus tard et rebelote avec un temps mort nantais, 21-16. Les visiteurs étaient revenus à trois points, 22-19, ce qui n’était pas du goût de Cédric Enard qui prenait un temps mort qui s’avérait bénéfique puisque Quentin Jouffroy servait trois fois et les Tourangeaux concluaient, 25-19.

Le deuxième set démarrait comme le premier. Fulvio Bertini prenait un temps mort à 6-3 car il sentait les siens en perdition. Ce dernier était salvateur pour les Maritimes qui égalisaient à 6 partout. C’était donc au tour de Cédric Enard de prendre le sien. Les deux équipes étaient au coude à coude avant que les Nantais passent devant à 10-11. Les Tourangeaux reprenaient finalement l’avantage à 16-15. Hermans Egleskans faisait une grosse série au service, 23-18. Il s’installait dans le fauteuil de chouchou de Grenon. Moritz Reichert concluait le set sur un smash rageur, 25-20.

Les Tourangeaux entamaient ce troisième set avec conviction mais les Nantais ne se laissaient pas vaincre sans combattre. 8-6 au premier temps mort. Overbeeke claquait deux aces et obligeait le coach Enard à prendre un temps mort, 10-11. Egleskans changeait l’eau en vin et les Marine et Blanc passaient devant, 15-13. Ils faisaient la totale à des Nantais dépourvus de solutions, 22-17. Une ultime attaque dehors d’Overbeeke scellait le sort de cette partie, 25-17.

Victoire donc nette du TVB 3-0 (25-19, 25-20, 25-17).

 

Basile Martin