Trentin emmené dans un fauteuil s’impose sur Paris-Tours

Publié le 8 octobre à 16h14

© Capture France TV

Matteo Trentin, en très grande forme en cette fin de saison, a été emmené dans un fauteuil par son équipier Niki Terpstra pour s’imposer au sprint

En ce dimanche, les coureurs se sont élancés de Brou à 11h25 pour rejoindre Tours sur la célèbre Avenue de Grammont afin de rallier la ligne d’arrivée. Dès le 10ème kilomètre, cinq hommes ont décidé de s’extirper du peloton, deux français, Poulhies et Combaud, deux Belges, Naesen et Goolaerts, et un Néerlandais, Van Goethem. Au pied de la côte de Beau Soleil (700m à 5,4% de moyenne), le deux derniers rescapés, Naesen et Van Goethem se sont faits rejoindre par le peloton et c’est à ce moment là que le vainqueur de l’édition 2015 Matteo Trentin a choisi pour porter une première offensive. Andersen a réussi à suivre l’Italien dans la côte de l’Epan (400m, 5,9% de moyenne) avant que Terprstra revienne sur les deux hommes et emmène son leader Trentin . A 3 km de la ligne, les trois hommes possédaient 14 secondes d’avance sur les poursuivants, les dés étaient presque jetés. Et comme prévu, c’est l’italien, emmené dans un fauteuil par son coéquipier de chez Quickstep qui s’est imposé au bout de l’avenue Grammont.

Le vainqueur de l’édition 2016, Fernando Gaviria, également coureur de l’équipe belge Quickstep, a été victime d’une chute avant la côté de Bbeau Soleil et n’a pu rivaliser avec les meilleurs.
 

Le top 10 :

1 Matteo Trentin (Quick-Step Floors) 5:22:51
2 Søren Kragh Andersen (Sunweb) +0:00
3 Niki Terpstra (Quick-Step Floors) +0:01
4 André Greipel (Lotto Soudal) +0:07
5 Ariel Maximiliano Richeze (Quick-Step Floors) +0:07
6 Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) +0:07
7 Yves Lampaert (Quick-Step Floors) +0:07
8 Andrea Pasqualon (Wanty-Groupe Gobert) +0:07
9 Mike Teunissen (Sunweb) +0:07
10 Jean-Pierre Drucker (BMC Racing) +0:07

 

A lire aussi –>

Sprinteurs, punchers ou baroudeur ?

Tour de Lombardie : Roy pour accompagner Pinot