L’UST facile à Tonnellé

Publié le 22 octobre à 21h02

© Philippe Maitre

L’UST s’est bien reprise dans ce championnat en écrasant Grandchamp

Après la victoire des réservistes 66 à 10, c’était au tour des équipes premières d’en découdre. Suite à une pénaltouche mal négociée, le ballon de récupération arrivait au milieu du terrain sur Theo Bonnefoy qui, d’une passe sautée, trouvait Caille qui filait dans l’en but, 7-0 6eme. Les Tourangeaux jouaient à leur main en ce début de match et occupaient le camp visiteur. Jordan Marmier, touché au dos, laissait sa place à David Gabory au quart d’heure de jeu. Il fallait attendre la 27eme minute pour voir un éclair de l’attaque tourangelle. Pierre Alexandre Barré servait Thomas Soulié sur le bord de touche, il fixait et débordait l’ailier pour aller pointer en coin, 14-0. A noter que Théo Bonnefoy était impérial sur les transformations dans cette première période avec un 2/2 en coin à chaque fois. Germain Ribbes marquait en force à la suite d’une pénaltouche bien négociée, 19-0 39eme. Gauthier Lacroix percutait son vis à vis et le laissait sur ses fesses pour aller derrière la ligne. Il avait « mis un cul ». L’arbitre sifflait la mi-temps sur cette dernière action. 24-0 aux citrons.

On jouait seulement cinq minutes en seconde période, les hommes de Julien Darthevel et Rudy Mary investissaient le camp visiteur. Paul Lebrault allait à dame après un service de Gauthier Lacroix, 32-0. Sur l’engagement, les Orange et Bleu, qui étrennaient leur nouvelle tunique, repartaient vers l’avant avec un nouvel essai de Paul Lebrault, 38-0 47eme. Aymeric Grelle marquait en force à la 51eme minute de jeu, 45-0. Thomas Soulié écopait d’un carton blanc suite à une faute dans un ruck. Le demi d’ouverture visiteur sanctionné l’infériorité numérique des locaux, 45-7. Mais sur le renvoi, Maxime Morange venait contrer et marquait en solitaire entre les poteaux, 52-7. Jeremy Dioton, en filou, faisait la valise et franchissait la ligne peu après l’heure de jeu, 59-7 62eme. Thomas Soulié revenait sur le pré et les deux équipes évoluaient à 15 contre 15. On jouait alors les dix dernières minutes. Les joueurs du Président Sebillet essayaient de marquer un dernier essai. Sur la dernière action, Gauthier Lacroix cassait trois plaquages avant d’aplatir en force, 64-7 82eme. L’arbitre de la rencontre renvoyait tout le monde aux vestiaires sur ce score. L’UST préparait pour le mieux le déplacement à Saint-Pierre-des-Corps.

 

Basile Martin