Chinon craque en fin de match

Publié le 29 octobre à 19h38

© Basile Martin

Le mano à mano entre Chinon et La Baule a duré 65 minutes

Les réservistes Chinonais lançaient parfaitement l’après midi face à La Baule avec une victoire 20-0. Place donc aux équipes 1. Les visiteurs baulois confisquaient le ballon pendant les cinq premières minutes. Dorbeaux passait la première pénalité de la partie, 0-3 à la 5eme. Les Sang et Or ne voyaient pas le cuir. La Baule ne laissait que les miettes aux locaux durant ce premier quart d’heure. Sur une action à multiple temps de jeu, les hommes du trio Carrière-Meunier-Raymond occupaient le camp visiteur. Amirault passait sa première pénalité de 35 mètres en coin, 3-3 à la 19eme. Dorbeaux tentait une pénalité de près de 40 mètres en coin mais manquait. Sur un ballon de contre d’une faute de main chinonaise, l’ailier maritime Malvaud poussait au pied en dribbling et aplatissait en coin, 3-8 à la 26ème. Julien Amirault passait une pénalité de près de 40 mètres en coin peu avant la demi heure de jeu, 6-8. Le troisième ligne centre Krancz perçait et rentrait dans les 22 mètres locaux. Dorbeaux sanctionnait l’indiscipline chinonaise, 6-11 à la 34eme. C’était le score aux citrons.

Dès le retour des vestiaires, Dorbeaux ajustait un drop après une action d’école rondement menée, 6-14 à la 42eme. Un ballon de récupération permettait à Guy Borde de franchir le premier rideau. Il servait Maxence Daguy qui filait entre les perches, 13-14 à la 45eme. Le pilier gauche baulois Mavaetau écopait d’un carton blanc suite à une faute en mêlée. Les Chinonais accéléraient le jeu et les maritimes se mettaient à la faute. Julien Amirault en profitait pour passer trois nouveaux points, 16-14 à la 53eme. Après l’heure de jeu, le combat était toujours aussi intense. Jean Clark écopait d’un carton blanc. Franzil passait une pénalité qui faisait le plus grand bien aux visiteurs, 16-17 à la 65ème. Sur le renvoi, Takosi filait derrière la ligne bien servi par Franzil près de la ligne, 16-24 à la 67eme. Maxence Daguy sortait sur blessure à la cuisse peu avant la 70eme. Devrig Kerdrain marquait en coin et faisait gonfler la marque pour les siens, 16-29 à la 73eme. Devrig Kerdrain quittait les siens sur une blessure à l’épaule qui paraissait sérieuse. Amaury Ravilly marquait un essai en force pour les Chinonais qu’Amirault ne transformait pas, 21-29 à la 76eme. La rencontre se terminait sur ce résultat défavorable aux joueurs des bords de Vienne.

 

Basile Martin