13ème Engie Open de Touraine : Un dernier carré homogène

Publié le 20 octobre à 22h53

© Philippe Maitre

Le dernier carré du 13ème Engie Open de Touraine nous a offert un beau spectacle

Smitkova en patronne…

C’est à 14h45 précise, que Tereza Smitkova et Elena Gabriela Ruse ont débuté leur demi-finale. La Roumaine Ruse d’entrée, s’offrait le break. Elle allait réussir à maintenir cet avantage jusqu’au « money time » de ce set (2/0, 3/1, 4/2 puis 5/3). Smitkova logiquement revenait à 5/4. Et bizarrement, Ruse qui servait pour le gain de cette première manche se mettait en panique, elle enchaînait trois doubles fautes. La tchèque ne se faisait pas prier pour saisir l’opportunité d’égaliser, avant d’enfoncer le clou grâce à un jeu blanc, qui lui permettait de mener 5/6. Smitkova en confiance, imposait sa puissance, ses coups droits étaient de plus en plus lourds, et en toute logique elle s’emparait à nouveau du service de son adversaire, encore coupable d’une double faute sur le dernier point. C’était le point qui permettait à la 216ème joueuse mondiale d’empocher le premier set.

Dans la seconde manche, Ruse parvenait encore à breaker rapidement, et sur un jeu blanc, elle menait 4/2, pour conclure ce deuxième acte 6/4. Les deux demoiselles se retrouvaient dos à dos.

Le troisième set pouvait débuter. Smitkova, visiblement en meilleur état de fraîcheur, se reprenait et construisait parfaitement ses points, bien aidée il est vrai par son adversaire, auteure parfois de grosses fautes. Le score, n’est qu’anecdotique (1/6). C’est bien Tereza Smitkova, qui jouera la finale samedi à 15 heures, grâce à cette victoire (7/5 – 4/6 – 6/1).

 

Myrtille avait la pêche !

Cette seconde 1/2 finale s’annonçait comme un vrai bras de fer, une véritable partie de manivelles. Toutefois, la promesse ne fut pas tenue. Et même si la Française Myrtille Georges et l’Ukrainienne Katarina Zavatska, en ce début de match, usaient de leur point fort, le coup droit, on se rendait vite compte, que l’expérience de la Normande, allait peser lourd dans la balance. Elle breakait deux fois, et s’emparait rapidement de cette première manche (6/1). C’est sur sa lancée, que Myrtille entamait le second acte (2/0). Katarina subissait. Toutefois, un relâchement coupable de la Française, permettait à la jeune Ukrainienne (17 ans) de revenir à 1/2 en prenant le service de son adversaire. Elle menait encore sur sa mise en jeu (30/15), quand l’arbitre annonçait une balle doublée, annonce qui allait faire sortir définitivement Katarina de son match. Décision totalement irréaliste de la part du monsieur « perché », lui seul dans la salle avait vu cette balle doubler. Problème de vue? Excès de zèle? That is the question? Cet accroc fut il le tournant du match? certainement non, mais il contribua certainement à la fin de rencontre démotivée de la jeune fille des Balcans. C’est donc bien Myrtille Georges gagnante de cette partie (6/1 – 6/2) qui affrontera Tereza Smytkova samedi en finale à 15 heures.

La finale du double opposait les britanniques Murray et Grey aux Roumaines Ruse et Cristian, se sont les filles de l’Union Jack qui se sont imposées en deux manches (7/6 – 6/3).

 

Les résultats du jour:

Simple 1/2 finales

Teresa Smitkova (CZE) bat Elena Gabriela Ruse (ROU) 7/5 – 4/6 – 6/1

Myrtille Georges (FRA) bat Katarina Zavatska (UKR) 6/1 – 6/2

Double, finale

Grey/Murray (GBR) battent Ruse/Cristian (ROU) 7/6 – 6/3

 

Francis Leroux