Nouvelles règles du volley : Pourquoi ?

Publié le 30 septembre à 18h13

© Capture FIVB

On vous l’avait annoncé la semaine dernière, les nouvelles règles du volley-ball ont été testées lors du championnat du monde U23 masculin. Mais pourquoi ajouter ou modifier une fois de plus des règles ?

 

Depuis plusieurs années, les règles du volley ne cessent de changer pour améliorer le jeu ou pour le rendre plus spectaculaire. Depuis sa création, plusieurs points importants ont été modifiés :

Tous les points comptent

Dans le passé, il fallait avoir le service pour marquer. A présent, chaque point est compté et c’est tant mieux puisque certains matchs pouvaient atteindre les 4 heures de jeu même si les sets ne se jouaient qu’en 15 points. Une bonne règle instaurée par le RPS (Rally Point System).

 

L’arrivée des libéros

Afin de permettre à des joueurs de taille moyenne de pouvoir jouer à haut niveau, le poste de libéro a été créé. Un poste multi-tâches (réception défense, relance etc) que le tourangeau Hubert Henno réalise à merveille avec le TVB.

 

Les challenges

Désormais, et ce depuis le mondial 2014, les équipes peuvent demander le challenge deux fois par set. Une révolution qui permet de revoir l’action grâce aux caméras, et de corriger les décisions arbitrales si nécessaires. Inspiré du hawk-eye au tennis, cette nouvelle règle est certainement l’une des plus belles dans le volley et dans le sport en général.

 

Et à présent, c’est la durée des sets qui devrait changer. Passer de 25 points à 15 pour en remporter un. En revanche, un match se jouerai en 4 sets gagnants. Les résultats 4-0 ou 4-1 donnent trois points au vainqueur, tandis que 4-2 ou 4-3, le gagnant obtient deux points alors que l’équipe vaincue en reçoit un.

 

Mais pourquoi encore changer ?

Pour une raison en particulier ! Les matchs dureraient effectivement moins longtemps avec ce système. Notamment grâce aux 2 minutes de pause seulement entre chaque set. Les tests ont été très concluants puisque sur le dernier championnat du monde U23, la durée moyenne des rencontres a été de 1h17. Et le match le plus court est même descendu en dessous des trois quarts d’heure avec 43 minutes. C’est donc un très gros avantage pour la diffusion télé. En effet, les chaînes vont forcément moins hésiter à diffuser du volley-ball en sachant que le programme ne dépassera quasiment jamais les 2h de jeu (ça a d’ailleurs été la plus longue durée de jeu lors de ce test).