Fin de match cruelle pour le CEST

Publié le 26 septembre à 16h09

© JC Rougeaux

Le CEST était à deux doigts de réaliser une très grosse performance dimanche dernier

Il ne reste que 2,2 s à jouer, +1 pour le CEST après 2 lancers réussis par Charlène Hilaire qui n’a pas tremblé. Temps mort. Balle à Gravenchon qui réussit un 3 pts sorti de nulle part à au buzzer ! Valable pas valable, confusion, indécision arbitrale, consultations, pour finalement accorder le tir qui donne la victoire aux locales !!!

Nous avons assisté à un gros match où la pression défensive, l’intensité et la qualité étaient  bien présentes entre 2 équipes au style différent mais très proches l’une de l’autre. Le CEST aborda la rencontre de la meilleure des manières, avec une Gorica Pijevac omniprésente des 2 côtés du terrain et une MC Cazaux Chaigne en patronne. Une 1ère mi-temps où le CEST appliqua  toute son organisation en annihilant par une défense performante, les attaques normandes. 14/19 puis 11/16 soit 25/35 à la mi-temps.

Le 3ème QT vit Gravenchon remettre le nez à la fenêtre 18/16 par Saillot et Ponsar, « aidées » par la blessure de Claire Longomba sur le banc depuis la 14ème. Gravenchon plus efficace en attaque, durcissait le jeu, donnant l’occasion aux Tourangelles de maintenir la marque, un QT sous le signe des lancers pour les « Red girls » avec un total de 12 réussites. La tension montait d’un cran lors de la dernière période avec le retour des locales poussées par le public. Les filles de Jérôme Cortabitarte se battaient et réussissaient à reprendre un peu d’air avant cette fatidique fin de match.

Une défaite difficile à digérer mais qui va servir aussi à corriger les erreurs, le manque de maîtrise parfois, à savoir tenir compte du contexte local…le seul regret ce n’est pas tant, ce final, c’est de ne pas avoir su plier le match avant !

La route continue !

 

Jean-Claude Rougeaux