Pas de montée pour le TCT

Publié le 12 juin à 7h24

© Patrice Grange

Cette saison de Nationale est terminée depuis déjà quelques jours pour la plupart des équipes d’Indre et Loire. Et il faut bien reconnaître que les résultats sont relativement médiocres. En effet, en Nationale 4 messieurs, les deux équipes du 37, La Membrolle et le TC Tours, n’ont pas réussi à maintenir le cap, et joueront en DQN4 la saison prochaine. Chez les filles, le TC Jocondien (N2), n’a pas eu plus de chance, et réintégrera la N3 en Mai 2018. Seules les filles du TC Tours (N2) ont su atteindre les objectifs escomptés. Philippe Martin, le directeur sportif du club du quai Paul Bert, avait vu juste dans ses pronostics du début de championnat: « Si tout se passe bien, nous pouvons accrocher la première place de la poule, et pour les barrages, tout dépendra de l’adversaire proposé ».

C’était bien cela. Luna Dormet et ses copines, ont bel et bien dominé cette poule, mais l’adversaire proposé pour ce barrage d’accession (Issy les Moulineaux) était sur le papier, très costaud, soit n°33, -15, -2/6 et 0.

 

ISSY 1 / TCT 0

Toutefois, la vérité du terrain n’est pas forcément celle des pronostics. Et même si Marie Maitrot n’a rien pu faire contre la 0 Anne Valérie Evain… Marie démarrant son match à 9h45, alors que son adversaire le fit à 9h15, le 6/0 du premier set était bel et bien présent dans l’escarcelle de la joueuse des Hauts de Seine. La seconde manche était plus équilibrée mais tout de même perdue par la Tourangelle (6/4).

 

ISSY 1  / TCT 1

Luna Dormet (-2/6), avait fort à faire en jouant la véloce -15 espagnole Alexandra Nancarrow. La patience et l’abnégation de la protégée de Florian Riglet ont eu raison de la volonté de la joueuse ibérique (7/6 – 6/3) après environ 3 heures de match.

 

ISSY 2 / TCT 1

Sur le court d’à côté, les choses se présentaient plutôt bien pour le TCT. Camille Pilon (1/6) enchaînait parfaitement les points contre Julie Renson Miquel (-2/6), curieusement apathique, (6/1 – 4/0). La situation semblait être claire et limpide. C’était sans compter sur le dérèglement de Camille, qui commençait à déjouer, remettant ainsi son adversaire sur les rails (5/7). Le troisième set débutait, sous un soleil de plus en plus chaud. Les deux jeunes filles fatiguées, offraient au public, plus nombreux qu’à l’habitude (enfin), des courses de plus en plus lourdes, et des trajectoires de balles de plus en plus lentes et aériennes. Des situations cocaces, venaient également étayer ce match si particulier : une balle que Camille ne retira pas de sa zone permettait à Julie de réaliser un carreau digne de Philippe Quintais, la star française de la pétanque. Puis après environ 2h15 de jeu, les deux jeunes filles cassèrent leur cordage l’une après l’autre sur le même échange. Malheureusement, à ce petit jeu, c’est la joueuse de la banlieue parisienne qui emportait le « morceau », (5/7).

 

ISSY 3 / TCT 1

Il restait à Patrycja Sanduska, la lourde tâche de ramenait son équipe à hauteur…. et l’obstacle était de taille. En face, l’ombre de la belge Klaartje Liebens se profilait. En fait, ce n’était pas seulement l’ombre, mais aussi l’allure athlétique et vaillante de la Flamande qui s’octroyait rapidement la première manche (1/6). Patrycja ne s’avouait pas vaincue, et elle retournait parfaitement la situation, pour s’offrir le deuxième set (6/2). Elle continuait sur sa lancée, et menait 4/3 dans l’ultime acte. C’était à ce moment que la joueuse des Hauts de Seine passait la surmultipliée, pour aligner 12 points de suite, et offrir le troisième point à ses copines et aux supporters sympathiques des bords de Seine (4/6).

 

ISSY 5 / TCT 1

Pour le TC Tours, il fallait impérativement remporter les deux doubles. Il n’en fut rien. 5/1 était le score final, mais… car il y a un mais, elles ne sont pas passées loin. Bravo mesdemoiselles, pour cette superbe saison.

Il est à noter l’excellent comportement des huit joueuses. Pas une seule contestation d’arbitrage, ou geste de mauvaise humeur. C’est si rare qu’il est bon de le signaler.

Le TC Tours, n’accède donc pas à la Nationale 1B, mais jouera certainement encore les premiers rôles en N2 la saison prochaine.

A savoir, que pour le prochain championnat, trois clubs du 37 évolueront au niveau national. Chez les filles le TCT en N2 et le TCJ en N3, chez les hommes le TCJ en N4. Ces derniers ont acquis ce dimanche leur accession à ce niveau au dépend de St Cyr sur Loire.

 

Victoires pour Issy les Moulineaux:
Klaartje Liebens (n°33) bat Patrycja Sanduska (-15) 6/1 – 2/6 – 6/4
Julie Renson Miquel (-2/6) bat Camille Pilon (1/6) 1/6 – 7/5 – 7/5
Anne Valérie Evain (0) bat Marie Maitrot (2/6) 6/0 – 6/4
Liebens / Nancarrow battent Sanduska / Dormet 6/3 – 6/3
Renson Miquel / Evain battent Pilon / Maitrot 6/4 – 6/4

Victoires pour TC Tours:
Luna Dormet (-2/6) bat Alexandra Nancarrow (-15) 7/6 – 6/3

Francis Leroux