Le derby inspire peu l’UTBM

Publié le 20 mars à 18h04

© Philippe Maître

L’UTBM n’a pas profité du derby et la réception d’Angers (55-66) pour confirmer son regain de forme et ainsi stopper la série de victoire au nombre de six. Dommage…

L’occasion était trop belle. C’est raté. L’UTBM qui laissait entrevoir un retour improbable dans la lutte à la montée après une phase retour formidablement bien enclenchée avec six victoires en autant de rencontres, a finalement buté sur son parquet en concédant la défaite dans le derby face à Angers (55-66).

Depuis le début de la phase retour donc, et même un peu avant, on louait le travail de Pierre Tavano et la nette amélioration de ses hommes dans le jeu. En effet ils avaient retrouvé une solidité défensive et une autorité dans la raquette qui leur permettaient ainsi de retrouver de la confiance. Un confiance illustrée par une réussite insolente aux tirs à trois points. Malheureusement pour les « Fanzouzes 37 » , l’Union était trop loin des standards affichés ces dernières semaines. Il n’en fallait pas moins pour offrir un succès décisif pour Angers dans la course au maintien. C’est d’ailleurs un véritable exploit que viennent de réaliser Angevins puisqu’il s’agit ici de leur première victoire hors de leur base cette saison. Rien que ça.

Et alors que les Tourangeaux avaient pris l’habitude d’imposer leur rythme et de prendre l’avantage au score dans les premiers quarts, on pensait voir cette habitude se confirmer avec un bon début de match (9-0). Mais par la suite les coéquipiers de Ramphort se sont laissés avoir par des Angevins opportunistes et qui profitaient surtout d’un trou d’air fatal des locaux, laissant ainsi les visiteurs prendre le dessus à la fin de la première manche (11-16). Dans la deuxième, les joueurs du Val-de-Loire sortaient la tête de l’eau et proposaient une meilleure opposition à leur adversaire, quoique toujours pauvre en qualité. Et avec un dernier shoot de Pridotkas (meilleur marqueur avec 14 points), Tours restait au contact des Angevins à la pause (26-27).

Au retour des vestiaires, réconcilié avec le jeu et les shoots longues distances l’UTBM semblait reprendre des couleurs. Cependant, les joueurs étaient confrontés à une équipe des Pays de la Loire qui répondait parfaitement à l’exigence du derby. Les joueurs de l’Union montraient finalement des signes de fébrilités majeurs, en atteste les deux pertes de balles consécutives de Tours qui laissaient Saint-Léonard Angers s’envoler à la marque (35-43). Malgré tout, Matic et M’boma ne baissaient pas pavillon et sur une spécialité tourangelle, grâce à deux longs courriers parfaitement exécutés, Tours réduisait l’écart avant une manche décisive (42-46). Mais le retour tant espéré n’aura finalement jamais lieu, la faute à une défense angevine solide et une réussite à trois points de Cissoko notamment (18 points) qui répondaient aux efforts défensifs vain du capitaine tourangeau, Ramphort. Angers ne baissait pas le pied et obtenait donc une victoire précieuse dans la lutte au maintien, face à des Tourangeaux qui ont raté la coche.

Il faudra vite retrouver le niveau affiché lors des semaines précédentes pour répondre aux prochains défis qui s’offrent devant eux: les déplacements à Cognac (21ème journée) et La Charité (23ème journée).

Clément Renier

 

A lire aussi –>

L’UTBM en patron !

Déplacement capital pour le CEST