L’US Joué cède face à Issoudun

Publié le 26 mars à 22h54

© US Joué

L’US Joué n’a pas pu rivaliser avec Issoudun ce dimanche

La réserve jocondienne faisait « le taff » avec ce score de 53 à 5. C’était donc au tour des deux équipes premières d’en découdre. Le troisième qui accueillait le second sous un temps magnifique mais peu favorable à ce que l’on nomme affectueusement les « gros ». Les premiers contacts étaient rudes et le jeu se limitait entre les 40 mètres. Les locaux n’écartaient que peu de ballon tant ils respectaient la défense visiteuse. L’arbitre de la rencontre rappelait à l’ordre Eric Lebourg et démontrait sa détermination à se faire respecter. Le pack Issoldunois mettait sur le reculoire son homologue de l’après-midi. Cependant l’ouvreur visiteur ne parvenait pas à ouvrir le score sur pénalité à la dixième. Les Noir et Bleu affichaient une belle maîtrise, les pensionnaires d’Albaladejo se mettaient beaucoup trop à la faute et étaient dans le viseur du directeur de jeu. A la vingtième minute, rien n’était marqué et les maladresses se succédaient peut être dû à la fébrilité et à l’enjeu de la rencontre. Les Jaune et Bleu se voyaient sanctionnés d’un hors jeu de position défensive. L’ouvreur visiteur passait sa première pénalité après trois tentatives. A la demi-heure, le numéro dix issoldunois remettait le couvert sur un essai au pied des poteaux. Juste avant la pause, les visiteurs inscrivaient un nouvel essai en coin mais ce dernier n’était pas transformé. Aux citrons, le score était de 0-15.

A la cinquantième, l’ailier issoldunois se faisait la malle et s’en allait entre les perches, 0-22. Pierre Le Baut interceptait et s’en allait à son tour entre les barres. La transformation était convertie en drop par Thomas Dourthe, 7-22. A l’heure de jeu, les Jocondiens campaient dans les 22 mètres visiteurs sans pour autant trouver la faille. Plus rien n’était marqué dans ce match. Issoudun s’imposait 22 à 7 en Jocondie.

Basile Martin