Le faux pas de trop du TVB !

Publié le 23 mars à 12h19

© Hélène Matrat

Défait hier sur le parquet de Chaumont (3-2), trois jours seulement après le revers à Poitiers, le TVB a tiré une croix sur les deux premières places mais s’assure tout de même la troisième position

Le TVB ne se rassure pas à quelques jours de la fin de la saison régulière et du coup d’envoi des playoffs. En effet les joueurs de Giampaolo Medei ont enchainé un deuxième revers consécutif après la défaite à Poitiers le week-end dernier. Cette fois-ci c’est dans la salle de Chaumont que les coéquipiers d’Hernan se sont inclinés trois sets à deux. Une énorme déception quand on sait que Tours menait 2-0…

 

Jusqu’ici tout va bien

Le premier set démarrait tambour battant avec deux équipes qui se rendaient coup pour coup et des Chaumontais qui voulaient imposer leur rythme (2-1). Mais c’était sans compter sur Cabral qui recollait au score, Konecny qui claquait un ace pour passer devant et Van Doorn qui enchaînait derrière pour breaker (2-4). Une erreur au service de Jorna offrait le premier rallye auxTourangeaux (7-8). En sortie de banc le club du Val-de-Loire restait sur sa dynamique et creusait l’écart à la suite d’un contre gagnant de Lévi Cabral (7-10). Mais les Chaumontais ne se laissaient pas abattre et une erreur de Barnes au service suivi de deux aces d’Aguenier et de Gonzales permettaient aux locaux de recoller au score et de repasser devant après une nouvelle attaque du très en vue Wounembaina (12-11). Pas de quoi faire trembler les visiteurs qui se refaisaient une santé en torpillant leur hôte. Ainsi Cabral enquillait deux points coup sur coup laissant ensuite le soin à Konecny de claquer un nouvel ace et à Van Doorn de s’imposer dans les airs (13-16). Un avantage au score qui ne faiblissait pas jusqu’au terme de cette première manche et l’ancien tourangeau McDonnell assurait le premier set à son ancienne équipe avec un service manqué (21-25).

Dans le second set les Tourangeaux montraient plus de signes de fébrilité alternant le bon et le moins bon. S’ils arrivaient tout de même à être devant au premier temps-mort (7-8), trop d’erreurs techniques installaient une fausse dynamique dans les rangs du TVB. En atteste les trois services manqués et une attaque avortée, survenus avant le premier temps-mort technique. Les coéquipiers de Konecny se ressaisissaient et une attaque de Cabral creusait un peu plus l’avantage au score (9-13). Les très nombreuses fautes tourangelles (12 au total dans ce deuxième set) ne pénalisaient finalement pas l’équipe qui restaient devant au score (19-20). Deux attaques et deux aces consécutifs du numéro 6 de Tours plaçaient même son club sur les bons rails et laissaient ainsi le soin à Cabral de conclure (20-25).

 

Si près du but, si loin du compte

La machine tourangelle était alors idéalement lancée et n’avait plus qu’à rectifier les petites erreurs trop nombreuses qui ont offert 18 points à Chaumont jusqu’ici. Pour le coup c’est le CVB qui allait se montrer généreux dans ce domaine. Et l’histoire se répétait pour les deux formations puisque Tours menait encore d’un point au score au premier temps-mort technique (7-8). Mais les locaux, par l’intermédiaire de Wounembaina et de McDonnell répondaient aux attaques de Konecny permettant ainsi à leur équipe de passer devant au score (13-12). Une avance qui se confortait à l’entrée du money-time (21-18). C’est alors qu’ Hernan & cie réagissaient et profitaient des erreurs successives de Chaumont pour reprendre à nouveau l’avantage et même s’offrir deux balles de match: une première après une énième erreur de Gonzales (24-25), sauvée par McDonnell (25-25). Puis une seconde qui arrivait après un nouveau point de Konecny (25-26). Mais là encore Chaumont faisait preuve de caractère et évitait le pire grâce à Wounembaina à nouveau (26-26). Boyer redonnait même l’avantage à Chaumont sur un ace mais Konecny prenait le meilleur en contre (27-27). Finalement Wounembaina et Boyer engrangeaient les deux points suivant et nécessaire pour remporter une manche qui allait changer le cours de la partie (1-2).

Le TVB qui se sentait lésé par l’arbitrage lors du set précédent sortait ainsi de son match. Les hommes de Prandi eux au contraire retrouvaient la confiance et en profitaient pour assoir leur rythme et dominer un Tours mal en point et peu précis (8-4). Les erreurs des Haut-Marnais relançaient bien les Tourangeaux mais ne suffisaient pas pour reprendre le dessus (16-11). De plus que McDonnell, toujours lui ne faisaient aucun cadeau à son ancien club en claquant un ace salvateur (19-13). Deux contres gagnants consécutifs de Patak plaçaient idéalement son équipe sur la bonne voie (23-15). Suffisant pour laisser Collin manquer son service et laisser les rouges égaliser (2-2).

Le Tie-Break est un aspect du volley que les Tourangeaux commencent à bien connaître cette saison. D’entrée les deux équipes se rendaient coup pour coup, présentant un joli mano à mano (6-6). Mais le service manqué du capitaine Hernan ouvrait une brèche dans laquelle les Chaumontais allaient s’engouffrer pour creuser l’écart (10-6). Tours tentait bien de réagir mais le mal était déjà fait et Chaumont maîtrisait son sujet jusqu’au terme de cette manche décisive (15-11, 3-2).

Une décision arbitrale dans le troisième set rendait furieux les Tourangeaux et il semblerait qu’ils aient perdu le fil du match à ce moment là. Deux revers de rangs qui entament la confiance du TVB mais qui sans aucun doute servira de piqûre de rappel avant la phase finale. La deuxième place était un objectif du club mais Tours est tout de même assuré de terminer à la troisième et ce quoiqu’il arrive face à Montpellier ce week-end, ce qui est quand même loin d’être une catastrophe. Désormais, le calendrier européen exige aux coéquipiers d’Hernan de se focaliser sur le réception de Rheinman pour la demi-finale aller de la CEV Cup, mardi prochain à Grenon !

Clément Renier

 

A lire aussi –>

Déjà une finale pour le TVB !