ITS – Entretien avec Jérémy Roy lors du Trophée Handisport

Publié le 19 octobre à 21h51

© Philippe Maitre

Lors du Trophée Handisport de Montlouis sur Loire, nous sommes allés à la rencontre du tourangeau Jérémy Roy qui a gentiment accepté de répondre à nos questions concernant cet évènement ainsi que sa saison avec la FDJ.

 

ITS : Vous êtes natif de Tours, être ici pour le Trophée Handisport doit avoir une saveur particulière ?

Jérémy Roy : Oui ça fait extrêmement plaisir de revoir cet évènement sur la durée et en tant que local c’est tjrs un honneur de venir contribuer à cet évènement.

ITS : L’an dernier vous étiez présents mais vous n’aviez pas pu participer aux courses. Que représente ce Trophée pour vous ?

Jérémy Roy : C’est un évènement très attendu pour tous les handisports et c’est aussi un moment d’échange avec le public et puis entre handisport et valides, c’est convivial, moment de partage et ce sont des valeurs que j’aime et c’est pour ça que je viens tous les ans quasiment ici.

ITS : Est-ce qu’un jour vous allez tester le Handbike ou le Tandem ?

Jérémy Roy : Le Tandem pourquoi pas un jour oui, mais pour le  Handbike, ça m’étonnerais, j’ai des trop petits bras (rire).

ITS : On revient sur votre saison actuelle, vous venez de terminer à la 34ème place pour les championnats du monde à Doha, quel est votre sentiment ?

Jérémy Roy : J’étais très déçu de ma performance. J’avais fait une belle préparation et j’étais confiant. Sur les bords de Loire j’avais fait des bons tests mais là j’ai craqué dans le dernier tiers et j’ai malheureusement perdu beaucoup de place. Je visais un top 20 et j’en suis très loin au final. La chaleur ne m’a pas gêné, c’était éprouvant certes mais c’était pareil pour tout le monde. Donc je ne pense pas que ce soit ça qui m’ait dérangé.

ITS : Le prochain rendez-vous ce sera avec le Chrono des Nations, quel sera l’objectif pour cette année ?

Jérémy Roy : Je veux faire le mieux possible forcément, et essayer d’effacer la désillusion du Qatar. Je connais pas encore le plateau donc c’est difficile de fixer un objectif en terme de place mais j’y vais bien motivé pour ma dernière course de la saison.

ITS : Quel est le bilan de votre saison 2016/2017 ?

Jérémy Roy : C’est un bilan plutôt correct. J’ai pu aider Thibaut Pinot dans pas mal de courses, il y a eu un seul petit bémol avec le Tour de France qu’il a dû quitter prématurément mais dans l’ensemble le bilan est satisfaisant. J’étais régulier toute la saison et je suis ambitieux pour l’an prochain. Je veux continuer dans ce rôle auprès de Thibaut et aller faire de bons résultats.

ITS : Un petit mot sur votre Rando VTT ?

Jérémy Roy : La King Cross de Saint Laurent Gatine est une épreuve ouverte à tous. Elle aura lieu le 13 novembre et se déroulera sur quatre circuits, 10, 30, 45 et 60 km avec des ravitaillements. Il y aura une très grosse tombola à la fin avec de beaux lots comme des tenues de vélo notamment. Toutes les inscriptions sont sur place donc je vous donne rendez-vous le Jour J.

 

Propos recueillis par Sylvain Guilloux et Clément Renier

 

ITS - Endurance Shop Tours

A lire aussi –>

ITS – Poulidor: « Des athlètes qui souhaitent qu’on les traite comme des professionnels »

ITS – J. Alaphilippe: « J’ai pris des leçons de vie »